ActualitéBusinessTech

[NUMBERS] Le boom des apps de méditation

Calm, Petit Bambou, Headspace… alors que le sujet de la santé mentale prend de plus en plus de place au cœur de la société, il semblerait que le secteur du numérique ait réussi à s’emparer avec succès de cet enjeu pour proposer des solutions qui correspondent aux usages de la population, avec en chef de file les applications de méditation guidée. Leur business model? Un modèle freemium qui permet d’attirer facilement les utilisateurs avec comme enjeu de réussir à les faire passer vers la version payante. Un pari que certaines applications réussissent depuis déjà plusieurs années.

Ainsi, au niveau mondial, les 10 applications de méditation les plus rémunératrices ont ainsi vu les dépenses des utilisateurs dans leur app augmenter de 52% en 2019 par rapport à l’année précédente pour atteindre 195 millions de dollars, selon les données de Sensor Tower.

Une belle progression comparée aux 8 millions engendrés en 2015. Sur cette période de cinq ans, le secteur a ainsi connu un taux de croissance annuel composé de 121%.

Evolution des dépenses réalisées dans les 10 apps de méditation les plus rémunératrices

Crédit: Sensor Tower

Le succès de Calm & Headspace

Les chiffres de Sensor Tower révèlent aussi le succès des applications Calm et Headspace qui occupent respectivement la première et seconde place du classement et seules entreprises à avoir toujours été présentes dans le top 10 entre 2015 et 2019.

Classement 2019 par revenu et téléchargements

Crédit: Sensor Tower

Basé à San Francisco, Calm a été fondé en 2012 par Alex Tew et Michael Acton Smith. En février dernier, l’entreprise a levé 88 millions de dollars en série B pour une valorisation d’un milliard de dollars. Au total, elle a levé 143 millions de dollars depuis sa création.TPG Growth, Insight Venture Partners ou encore Sound Ventures, le fonds de l’acteur Ashton Kutcher, font partie des investisseurs. Au moment de la levée, Calm revendiquait 1 million d’utilisateurs payants.

Son challengeur, Headspace, également américain, a vu le jour en 2010 et a été fondé par Andy Puddicombe et Richard Pierson. Son dernier tour de table de 36,7 millions de dollars (série B) date de 2017. Au total, la startup a levé un peu plus de 75 millions de dollars. Ses investisseurs sont Spectrum Equity, Jeff Weiner, le CEO de LinkedIn, ou encore l’acteur Jared Leto. Les apps de méditation sont dans l’ère du temps.

Selon les données de Sensor Tower, Calm a vu ses revenus augmenter de 46% sur un an contre 33% pour Headspace. Leurs gains de provenant des utilisateurs sont estimés respectivement à 92 millions de dollars et 56 millions de dollars pour 2019.

Quel avenir? 

Les applications de méditation risquent-elles de passer de mode ou s’agit-il d’un nouvel usage appelé à perdurer? Pour l’instant, les chiffres font pencher pour la seconde option.

En 2019, ces 10 applications les plus rémunératrices ont été téléchargées 52 millions de fois pour la première fois, soit une augmentation de près de 16% par rapport à l’année précédente. Calm et Headspace, qui ont respectivement 7 et 9 ans d’existence, ont enregistré 24 millions et 13 millions de nouveaux utilisateurs l’année dernière.

Innocentia Agbe

Journaliste chez FrenchWeb / Le Journal des RH - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
[NUMBERS] Le boom des apps de méditation
[Livre Blanc] Le guide complet du CRM
DoorDash
FoodTech: le livreur DoorDash vise une valorisation d’au moins 25 milliards de dollars
FinTech
Qonto, Swile, Lydia… : les levées de fonds de l’année 2020 dans la FinTech
Comment Monext mise sur la personnalisation des services de paiement
TousAntiCovid: l’app de traçage passe le cap des 10 millions d’utilisateurs
Palantir
[DECODE Market] Palantir, Ant Group et Altice Europe : 3 destins très différents sur les marchés boursiers