ActualitéEuropeMedia

Observatoire Deloitte: les français, les médias, le web, les réseaux sociaux et la publicité

Réalisé pour la 1ère fois en France, l’Observatoire de Deloitte propose une analyse comparative par pays : USA, Canada, Brésil, Allemagne, Grande Bretagne, Japon et met en perspective les évolutions significatives en matière d’usages des technologies et des médias par les consommateurs âgés de 14 à 75 ans. 2 013 personnes ont eté interviewées online en France et 14 063 dans le monde (4ème trimestre 2010). Voici les principaux résultats à noter:

Les réseaux sociaux : l’interaction, moteur de consommation

  • 70% des Français considèrent que les réseaux sociaux, la messagerie instantanée et les SMS sont un excellent moyen d’être en connexion avec ses amis. Néanmoins, seuls 12% des Français ont une pratique quotidienne des réseaux sociaux contre 32% des Américains.
  • Un Français sur quatre déclare avoir déjà rédigé des commentaires au sujet d’un produit sur un site de e-commerce
  • 44% des 22-27 ans – les contributeurs – font acte de recommandation et influencent les plus âgés dans leur acte d’achat (48% pour les 28-44 ans), comme de non-achat (55% pour les 28-44 ans)

Les Français, champions du « smartphone de salon »

  • 44% des français l’utilisent pour écouter de la musique contre 28% au Japon, mais 73% au Brésil.
  • Seulement 16% des Français utilisent leur smartphone pour la recherche en ligne, pourcentage comparable à l’Allemagne (13%), mais nettement inférieur au Japon (59%) et aux USA (35%)
  • En France ces activités sur mobile sont largement pratiquées à domicile (48%). Ce score est 3 fois plus élevé qu’en Allemagne (16%) et 2 fois plus qu’aux USA (25%)

L’univers de la télévision domine le paysage des médias en France

  • 67% des Français considérent la télévision comme leur média préféré. 46% d’entre eux lui accordent encore un usage exclusif
  • Le multi-tasking s’installe en France mai avec un score de 54%, il est néanmoins le plus faible du panel (74% aux USA, 68% au Japon)
  • En matière d’efficacité publicitaire, la télévision arrive en tête devant les magazines et Internet en 3ème position
  • En france, comme au Brésil et au Japon, près d’1/4 des personnes utilisent leur téléphone portable pour visionner des contenus
  • Les sources online représentent déjà 36% de la consommation des jeunes (14-21)
  • 43% des Français déclarent être prêts à payer au moins 5% de plus leur téléviseur 3D pour l’apport de qualité d’image et de divertissement

 

La relation paradoxale des Français avec la presse

  • Même s’ils sont 52% à déclarer préférer le contact avec le papier, 43% des français préfèrent l’ordinateur, toute génération confondue
  • Internet en 3ème position des médias influents dans le pays (42%), loin derrière le Brésil (68%) et le Japon (65%)

 

Les usages de demain

  • La TV connectée suscite un engouement pour 67% des Français (derrière les Brésiliens 86%, mais devant les Américains 61%.), même si l’utilisation de cette dernière reste encore faible (9%).
  • Près de la moitié des Français (43%) sont prêts à payer au moins 5% de plus un téléviseur 3D pour l’apport de qualité d’image et de divertissement apporté par le relief.

 

Concernant la publicité, l’étude conclut que l’offre online dispose de nouvelles opportunités, à condition d’être en rapport avec les besoins de chacun, la bannière restant toujours le dispositif le plus efficace pour la décision d’achat. La sensibilité à l’intrusion publicitaire online est néanmoins la plus forte en France (74%).

 

Télécharger l’étude complète en pdf.

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

3 thoughts on “Observatoire Deloitte: les français, les médias, le web, les réseaux sociaux et la publicité”

  1. Bonjour,
    L’article est très intéressant, seulement il y a un PB avec le PDF qui ne peut être ouvert. Pourriez-vous remédier à ce souci ?

    Merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This