ActualitéEuropeMedia

Observatoire Deloitte: les français, les médias, le web, les réseaux sociaux et la publicité

Réalisé pour la 1ère fois en France, l’Observatoire de Deloitte propose une analyse comparative par pays : USA, Canada, Brésil, Allemagne, Grande Bretagne, Japon et met en perspective les évolutions significatives en matière d’usages des technologies et des médias par les consommateurs âgés de 14 à 75 ans. 2 013 personnes ont eté interviewées online en France et 14 063 dans le monde (4ème trimestre 2010). Voici les principaux résultats à noter:

Les réseaux sociaux : l’interaction, moteur de consommation

  • 70% des Français considèrent que les réseaux sociaux, la messagerie instantanée et les SMS sont un excellent moyen d’être en connexion avec ses amis. Néanmoins, seuls 12% des Français ont une pratique quotidienne des réseaux sociaux contre 32% des Américains.
  • Un Français sur quatre déclare avoir déjà rédigé des commentaires au sujet d’un produit sur un site de e-commerce
  • 44% des 22-27 ans – les contributeurs – font acte de recommandation et influencent les plus âgés dans leur acte d’achat (48% pour les 28-44 ans), comme de non-achat (55% pour les 28-44 ans)

Les Français, champions du « smartphone de salon »

  • 44% des français l’utilisent pour écouter de la musique contre 28% au Japon, mais 73% au Brésil.
  • Seulement 16% des Français utilisent leur smartphone pour la recherche en ligne, pourcentage comparable à l’Allemagne (13%), mais nettement inférieur au Japon (59%) et aux USA (35%)
  • En France ces activités sur mobile sont largement pratiquées à domicile (48%). Ce score est 3 fois plus élevé qu’en Allemagne (16%) et 2 fois plus qu’aux USA (25%)

L’univers de la télévision domine le paysage des médias en France

  • 67% des Français considérent la télévision comme leur média préféré. 46% d’entre eux lui accordent encore un usage exclusif
  • Le multi-tasking s’installe en France mai avec un score de 54%, il est néanmoins le plus faible du panel (74% aux USA, 68% au Japon)
  • En matière d’efficacité publicitaire, la télévision arrive en tête devant les magazines et Internet en 3ème position
  • En france, comme au Brésil et au Japon, près d’1/4 des personnes utilisent leur téléphone portable pour visionner des contenus
  • Les sources online représentent déjà 36% de la consommation des jeunes (14-21)
  • 43% des Français déclarent être prêts à payer au moins 5% de plus leur téléviseur 3D pour l’apport de qualité d’image et de divertissement

 

La relation paradoxale des Français avec la presse

  • Même s’ils sont 52% à déclarer préférer le contact avec le papier, 43% des français préfèrent l’ordinateur, toute génération confondue
  • Internet en 3ème position des médias influents dans le pays (42%), loin derrière le Brésil (68%) et le Japon (65%)

 

Les usages de demain

  • La TV connectée suscite un engouement pour 67% des Français (derrière les Brésiliens 86%, mais devant les Américains 61%.), même si l’utilisation de cette dernière reste encore faible (9%).
  • Près de la moitié des Français (43%) sont prêts à payer au moins 5% de plus un téléviseur 3D pour l’apport de qualité d’image et de divertissement apporté par le relief.

 

Concernant la publicité, l’étude conclut que l’offre online dispose de nouvelles opportunités, à condition d’être en rapport avec les besoins de chacun, la bannière restant toujours le dispositif le plus efficace pour la décision d’achat. La sensibilité à l’intrusion publicitaire online est néanmoins la plus forte en France (74%).

 

Télécharger l’étude complète en pdf.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

3 commentaires

  1. Bonjour,
    L’article est très intéressant, seulement il y a un PB avec le PDF qui ne peut être ouvert. Pourriez-vous remédier à ce souci ?

    Merci.

Bouton retour en haut de la page
Observatoire Deloitte: les français, les médias, le web, les réseaux sociaux et la publicité
Airbnb
Airbnb vise jusqu’à 35 milliards de dollars de valorisation pour son IPO
Quelle est cette startup qui vaut 1 milliard de dollars pour Facebook?
FinTech et DeepTech au cœur de l’écosystème du Grand Est
Le commerce en ligne pèse 103 milliards d’euros en France
Vianova
Mobilité: Vianova lève 1,8 million d’euros auprès de la RATP
Palantir
[DECODE Market] Palantir, Ant Group et Altice Europe : 3 destins très différents sur les marchés boursiers