ActualitéBusinessTelecom

Orange lance son OPA de 620 millions d’euros sur sa filiale belge

AFP

L’opérateur français Orange a annoncé mardi avoir lancé le 8 avril son offre publique d’acquisition sur les 47% de participation au capital de sa filiale belge qu’il ne détient pas encore, au prix « définitif » de 22 euros par action. Ce prix, qui a été approuvé par l’Autorité des marchés financiers belge (FSMA) le 31 mars, fait « notamment ressortir des primes de 36%, 48%, 49% et 38% respectivement par rapport au dernier cours de clôture et aux cours moyens pondérés par les volumes sur les 3 mois, 6 mois et 12 mois précédant l’annonce de l’opération », a détaillé Orange dans un communiqué. Le montant de l’opération s’élèverait donc à près de 620 millions d’euros.

« Orange n’a pas l’intention de modifier le prix de son offre et considère que cette opération offre à tous les actionnaires d’Orange Belgium une opportunité unique de monétiser immédiatement leur participation à des conditions attractives », a affirmé l’entreprise française. Orange n’écarte pas la possibilité de retirer de la cote sa filiale belge à l’issue de l’opération. Le groupe français a récupéré plus de 2,2 milliards d’euros à la suite d’un litige fiscal fin 2020. Orange avait annoncé qu’il comptait utiliser cette somme pour acquérir notamment la totalité de sa filiale belge.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Orange
Orange lance son OPA de 620 millions d’euros sur sa filiale belge
Buy now, pay later: soutenue par Amazon, la startup indienne Capital Float lève 50 millions de dollars
Le jour où j’ai appris la date de la mort de ma startup
Bonsoirs: comment Nicolas Morschl a lancé sa DNVB de linge de maison
esport
Sept studios indépendants de jeu vidéo lèvent 100 millions d’euros pour fonder un nouvel éditeur
Swan
Banking-as-a-Service: la FinTech Swan lève 16 millions d’euros auprès d’Accel
10 ans après son arrivée en France, Outbrain veut devenir l’alternative des GAFA auprès des éditeurs et des annonceurs