BusinessDecode BusinessFinTechTV

Paiement mobile : Lyf Pay veut se tailler la part du lion en France

Interview de Christophe Dolique, CEO de Lyf Pay

Si l’Asie a déjà adopté massivement le mobile dans leur quotidien, notamment en matière de paiement, son usage est loin d’être encore un réflexe pour les Européens et les Français. Cependant, l’adoption de l’usage mobile commence à s’accélérer sur le Vieux Continent, ce dernier étant porté par les Millennials qui sont à la recherche d’outils numériques intuitifs destinés à leur simplifier la vie.Apple-converted-space »> 

Dans ce cadre, les solutions de paiement mobile ne cessent de fleurir. Parmi elles, l’application Lyf Pay entend bien tirer son épingle du jeu. Cette dernière a été mise sur orbite en mai 2017 après la fusion des applications de paiement Fivory et Wa, respectivement soutenues par Crédit Mutuel, Auchan, Total, Mastercard et Oney, et BNP Paribas et Carrefour. «Nous assistons à un changement de paradigme important. Dans ce contexte, nous avons voulu créer un écosystème qui fédérait à la fois des acteurs de la finance et du retail», explique Christophe Dolique, CEO de Lyf Pay.

3,5 millions de comptes en 2021

Acceptée dans les magasins Carrefour, Auchan et Casino, ou encore dans les stations-service Total, la solution permet non seulement de payer avec un QR code, mais aussi d’ajouter ses cartes de fidélité et ses coupons de réduction, et d’envoyer de l’argent à ses amis. Toutefois, Lyf Pay doit faire face à une forte concurrence, représentée notamment par PayPal, Pumpkin ou encore Lydia, qui revendique 1,5 million d’utilisateurs avec une croissance d’environ 100 000 utilisateurs supplémentaires par mois.

De son côté, Lyf Pay revendique 1,3 million de téléchargements et vise les 3,5 millions de comptes à l’horizon 2021. Pour l’heure, l’âge moyen des utilisateurs de l’application française s’élève à 30 ans, preuve que les Millennials, cette tranche de la population qui a entre 18 et 35 ans, plébiscitent de plus en plus le paiement mobile pour régler leurs achats, aussi bien en ligne qu’en magasin.

Pour étendre sa base d’utilisateurs et ainsi doper l’usage de sa solution, Lyf Pay a notamment noué un partenariat avec Casino, qui a pris une participation de 5% au capital de la solution de paiement. Cette alliance s’inscrit dans la stratégie du groupe de distribution qui veut réinventer l’expérience du consommateur en magasin. Dans cette optique, Casino a dévoilé début octobre le «4 Casino», un concept-store «phygital» pour optimiser le parcours d’achat. Pour Christophe Dolique, cette vision du retail est vouée à devenir la norme. «Le shopping de demain, c’est offrir le maximum de possibilités à un consommateur pour répondre à toute la diversité que l’on peut avoir dans le marché et d’épouser finalement les nouveaux usages que l’on voit se développer», explique le patron de Lyf Pay, qui estime que le paiement et le mobile sont deux facteurs pour développer cette vision.

Lyf Pay : les données clés

CEO : Christophe Dolique
Création : 2017
Siège social : Paris
Activité : paiement mobile
Effectifs : 150 collaborateurs

Maxence Fabrion

Journaliste chez FW - DECODE MEDIA Pour contacter la rédaction : redaction.frenchweb@decode.media

Sur le même sujet

Ce contenu pourrait vous intéresser:

Fermer
Share This