ActualitéBusinessFonds d'investissementInvestissementsLes levées de fondsManagementStartup

PathMotion lève 2,5 millions d’euros pour faciliter le processus de recrutement

Le montant

PathMotion, start-up spécialisée dans le recrutement, annonce une levée de fonds d’un montant de 2,5 millions d’euros. Cet investissement a été mené par Westminster Group et le co-fondateur de Thomsons Online Benefits, Michael Whitfield.

Le marché

Fondée en 2014 par David Rivel, Nassim Ghandour et Alon Laniado, PathMotion développe un logiciel permettant aux candidats de dialoguer avec un collaborateur dans l’entreprise où il souhaite postuler. Pour ce faire, la start-up positionne des boutons de dialogue sur les annonces pour qu’un employé puisse répondre directement aux questions. «À une époque où l’authenticité compte, nous voulons permettre à toute personne d’avoir une conversation authentique avec tous types d’organisation – connecter les «outsiders» et «insiders» et permettre ainsi d’aider les organisations à asseoir leur crédibilité», détaille Alon Laniado, co-fondateur de PathMotion.

La société est basée à Paris, New York et Londres. Elle compte parmi ses clients des entreprises comme Nestlé, KPMG, McDonald’s et Citi.

L’objectif

Avec cet investissement, PathMotion a pour objectif de développer de nouvelles fonctionnalités et de renforcer ses effectifs. La start-up va recruter de nouveaux collaborateurs pour ses équipes commerciales et marketing.

Les données clés

  • Fondateurs : David Rivel, Nassim Ghandour et Alon Laniado
  • Date de création : 2014
  • Levée de fonds : 3 millions de dollars en janvier 2018

Myriam Roche

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIA Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
PathMotion lève 2,5 millions d’euros pour faciliter le processus de recrutement
Droits TV: Amazon fait irruption dans le foot français en mettant le paquet sur la Ligue 1
Pourquoi la Quadrature du Net dépose un recours contre le pass sanitaire?
Cybersécurité: le télétravail ne facilite pas les cyberattaques, selon l’Anssi
Microsoft
Comment Microsoft prépare l’avenir des jeux vidéo grâce au cloud
E-commerce: Netflix lance une première boutique en ligne de produits dérivés
Electronic Arts reconnaît que des hackers ont volé le code source de certains jeux vidéo