Good Morning FrenchWeb

Pauline Duval, Business Angel : le pragmatisme comme premier critère d’investissement

[GOOD MORNING Frenchweb] Une émission animée par Joseph Postec et la rédaction de FrenchWeb

Retrouvez le GOOD MORNING FrenchWeb tous les matins dès 6h45 avec Joseph Postec et la rédaction de FrenchWeb.fr pour découvrir les meilleures pratiques et innovations en matière de transformation numérique.

Pauline Duval, business angel, revient sur son parcours et nous donne son regard en tant que femme investisseur sur l’écosystème entrepreneurial.

Selma Chauvin, VP International Marketing d’UKG, né de la récente fusion entre les géants américains des solutions RH Ultimate Software et Kronos ainsi que le Français PeopleDoc revient sur le rôle que les RH ont à jouer actuellement. Voici un extrait de ses conseils clés pour les professionnels des ressources humaines qui veulent accélérer la transformation de leurs outils de travail. La suite de l’interview est à retrouver sur le site LeJournaldesRH.fr

Chaque mardi et vendredi, Jean-Luc Raymond de FranceNum.gouv.fr nous fait découvrir les meilleures initiatives de TPE et PME en matière de transformation numérique. Aujourd’hui, émission spéciale Mode sur la réinvention de ce secteur grâce au numérique mais aussi les nouveaux chiffres clés du marché.

Vous pouvez écouter l’émission Good Morning sur Apple PodcastSpotifyDeezer. Si vous appréciez l’émission, n’hésitez pas à nous laisser un petit commentaire, ou une note sur Apple Podcast. 

Si vous souhaitez participer à l’émission Good Morning FrenchWeb, n’hésitez pas à contacter: redaction@decode.media

Bouton retour en haut de la page
Pauline Duval, Business Angel : le pragmatisme comme premier critère d’investissement
Comment favoriser la créativité en entreprise?
Tourisme: comment adapter son offre aux télétravailleurs nomades?
Comment penser son commerce physique et en ligne avec le zéro déchet
Comment Respire s’appuie sur sa communauté pour co-créer ses produits
Comment Krys Group a refondu ses sites Internet pour s’adapter aux nouvelles attentes des clients dans l’optique
Pourquoi la génération Z est-elle adepte de la seconde main?