ActualitéBusinessTech

Pourquoi Samsung veut produire plus de puces électroniques au Texas

AFP

Samsung envisage de construire une usine de puces électroniques à Austin, dans le Texas, pour un investissement de 17 milliards de dollars, d’après des documents déposés auprès de cet Etat américain en janvier et publiés jeudi par le journal Austin American-Statesman. « Le projet conduirait à la création de 1 800 emplois qualifiés et bien payés », souligne le géant sud-coréen de l’électronique dans la description de son projet.

Le groupe cherche à obtenir des crédits d’impôts de plus de 800 millions de dollars sur 20 ans de la part des autorités de cet Etat, mais précise bien que son choix n’est pas encore arrêté. « La société examine des sites alternatifs aux Etats-Unis, y compris l’Arizona et New York, ainsi qu’à l’étranger, en Corée du Sud, où la maison mère de Samsung Austin Semiconductor a son siège », détaillent les avocats.

Pénurie mondiale 

Parmi ses critères: l’accès aux compétences, l’existence d’un écosystème de fabrication des semi-conducteurs, la fluidité du marché et de solides partenariats public-privé. Samsung est déjà présent depuis 25 ans sur place, mais le groupe souhaite ajouter une usine et acheter de nouveaux équipements. Le monde connaît actuellement une pénurie de composants électroniques en Asie, qui force les constructeurs automobiles et d’autres industries à ralentir leur production.

Les puces sont essentielles dans la plupart des secteurs de l’électronique, comme les smartphones et les ordinateurs, dont la demande explose avec la pandémie. Si le projet d’Austin est confirmé, la construction devrait commencer au deuxième trimestre de cette année, en vue de lancer la production d’ici la fin de l’année 2023.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Samsung
Pourquoi Samsung veut produire plus de puces électroniques au Texas
Semi-conducteurs: face à la pénurie de puces, Taïwan vient au secours de l’Europe
L’Indonésien Gojek lève 300 millions de dollars supplémentaires auprès de Telkomsel
Covidtracker, Vitemadose, Chronodose…: quand la donnée éclaire la pandémie
Partoo
E-commerce: Partoo lève 15 millions d’euros auprès de Webedia
Streaming musical: le Français Believe prépare son entrée à la Bourse de Paris
whatsapp
Face au tollé, WhatsApp retarde encore l’application de ses nouvelles règles de confidentialité