AcquisitionActualitéEuropeTech

Rachat de Bouygues Telecom: qui veut récupérer quoi entre Orange, SFR et Free?

Les négociations autour du rachat de Bouygues Telecom s'intensifient avec Orange, mais également avec SFR et Free. Ainsi, l'opérateur du groupe Bouygues serait cédé pour 10 milliards d'euros, une valorisation conforme aux attentes de Martin Bouygues, rapporte Le Figaro. Mais au-delà du montant, c'est bien la répartition des actifs qui est au cœur des discussions.

En ce qui concerne la répartition des actifs, Free récupérerait des fréquences de Bouygues Telecom estimées à environ 2 milliards d'euros, ce qui lui permettrait de renforcer son réseau. Enfin, se pose aussi la question de la répartition des 12 millions d'abonnés de l'opérateur, Orange ne souhaitant conserver que les clients hauts de gamme (environ 2 millions), toujours selon Le Figaro. SFR et Free se partageraient donc le solde.

Cette répartition des actifs est importante pour l'autorisation de cette opération. En janvier, Sébastien Soriano, le président de l'Arcep (le gendarme des télécoms) déclarait qu' «il ne faut pas que cette transaction, si elle se fait, résulte en un renforcement de la position d'Orange (…). Attention à ne pas revenir en arrière dans l'ouverture à la concurrence du secteur. Les acquis pour les consommateurs restent fragiles».

Pour rappel, Bouygues Telecom a réalisé un chiffre d'affaires de 1,16 milliard d'euros au troisième trimestre 2015 (derniers résultats publiés), pour un Ebitda de 242 millions d’euros et un résultat opérationnel courant de 45 millions d’euros. Depuis son échec à racheter SFR (finalement acquis par Altice-Numericable), l'opérateur s'est retrouvé en situation de fragilité. Plusieurs offres de rachat lui avaient été alors soumises, dont l'une d'Altice l'an passé, que le conseil d'administration de Bouygues a finalement décliné.

A lire également : Bouygues dans les bras d’Orange: les dates clés de la concentration des télécoms

Tags
Microsoft Experiences les 3 et 4 octobre 2017

Olivier Harmant

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This