FrenchWeb TV

Dans les coulisses de 321founded, le startup studio qui aide les grands groupes à se réinventer

Un reportage réalisé par Assiya Berrima et Nicolas Setton

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici

À 49 ans, Patrick Amiel est une figure emblématique de l’écosystème Tech. Fondateur de la marketplace de service Wengo, société spécialisée dans la mise en relation téléphonique avec des experts, il a investi dans des dizaines de startups françaises comme Ledger, Luko, Jump, Vybe ou encore Figures. En 2019, il lance 321founded, un startup studio un peu particulier.

« Le constat de départ était que certaines grandes entreprises ont du mal à innover », explique-t-il. « Dès qu’elles veulent innover, elles ont le choix entre lancer l’activité en interne, faire appel à un cabinet de conseil ou à une agence. Dans ces trois cas, l’activité est souvent lancée avec une certaine pénibilité et des résultats qui ne sont pas à la hauteur des attentes ».

« Une agilité entrepreneuriale »

Patrick Amiel a donc constitué une équipe d’entrepreneurs avec qui il a développé une méthodologie pour lancer des startups « avec une agilité entrepreneuriale ». Une méthode qui a séduit plusieurs grands groupes, à l’instar du PMU, qui y a vu l’opportunité d’avancer rapidement dans le domaine du Web3, en s’émancipant des contraintes liées à sa structure.

« Nous avons un enjeu de vélocité. Comment est-ce qu’on va pouvoir vite tester et mettre en place le projet », confie Constantin Garreau, Directeur Digital & Produit du groupe PMU. « Il y a également un enjeu d’intégration, comment est-ce qu’on intègre ces business dans l’entreprise, puis un enjeu de responsabilité, de préserver notre patrimoine et nos clients actuels, et que ces initiatives n’abîment pas notre business actuel ».

Retrouvez notre reportage au sein des locaux de 321founded : 

Bouton retour en haut de la page