ActualitéAmérique du nordBusinessTech

« Scout », le nouveau robot-livreur d’Amazon

Avec l'AFP

Amazon a commencé à tester dans les environs de Seattle, où est basé son siège, la livraison de colis par un petit robot nommé « Scout », a annoncé mercredi le géant américain du commerce en  ligne.

« Scout », aussi performant qu’un livreur

Six modèles de robots électriques, de la taille d’une « petite glacière »,  circulent sur le trottoir à la vitesse d’un homme qui marche, et peuvent  « éviter les animaux, les piétons ou quoi que ce soit sur leur chemin« ,  explique sur le blog de l’entreprise Sean Scott, responsable du projet. Les clients commandent comme d’habitude sur le site d’Amazon et se font livrer soit par un livreur traditionnel, soit par « Scout », poursuit-il. « Scout » ne travaille qu’en journée, du lundi au vendredi, et est toujours accompagné d’un employé d’Amazon.

Des drones de livraison en préparation

Le groupe décidera à partir de ce test grandeur nature de l’extension du  système, qui permet de limiter les coûts de livraison. Comme d’autres entreprises, Amazon tente de trouver des solutions moins  coûteuses pour « le dernier kilomètre », celui séparant l’entrepôt du client final. Amazon, dont le siège est à Seattle, travaille notamment aussi sur des drones de livraison. 

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Amazon
« Scout », le nouveau robot-livreur d’Amazon
google
Alphabet (Google) dépasse les attentes du marché avec un bénéfice net de 18,5 milliards de dollars
Tiré par les ventes d’iPhones, Apple a presque doublé son bénéfice net trimestriel
Bubble lève 100 millions de dollars pour sa plateforme no-code
Pass sanitaire: inquiètes, les entreprises demandent au gouvernement de ne pas supprimer les aides
Facebook travaille sur le metaverse, incarnation de l’avenir du réseau social selon Mark Zuckerberg
Dopé par un nombre record de livraisons, Tesla gagne plus d’un milliard de dollars sur un trimestre