ActualitéLes levées de fondsMarketing & Communication

Social media : le Chinois Momo lève 216 millions de dollars sur le Nasdaq

Momo, une application chinoise de rencontre, vient de lever 216 millions de dollars sur le Nasdaq, pour une valorisation à 3 milliards de dollars. La société a vendu 16 millions d’actions ADS (American depositary shares) à 13,5 dollars l’unité.

Comme nous l’écrivions en novembre, l’entreprise, fondée il y a trois ans, revendique plus de 180,3 millions d’utilisateurs enregistrés en septembre – en hausse de 160% sur un an – dont 60,2 millions sont actifs chaque mois, et plus de 25,5 millions chaque jour. Quotidiennement, 655,2 millions de messages de pair à pair seraient envoyés sur la plate-forme. Avec de telles statistiques, Momo revendique être la troisième application sociale la plus utilisée en Chine après WeChat et Mobile QQ, tous deux propriétés du groupe Tencent.

Sur les six premiers mois de l’année, Momo présente un chiffre d’affaires de 13,88 millions de dollars, dont 8,7 millions de dollars grâce aux inscriptions des membres, et 4,4 millions de dollars aux jeux mobiles. Au final, l’activité est en forte croissance puisque sur l’ensemble de l’année 2013, le chiffre d’affaires n’était que de 2,8 millions de dollars. Grâce à cette IPO, la start-up souhaite renforcer sa communauté et améliorer l’expérience utilisateur.

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits

Olivier Harmant

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Social media : le Chinois Momo lève 216 millions de dollars sur le Nasdaq
TousAntiCovid: l’app de traçage passe le cap des 10 millions d’utilisateurs
Palantir
[DECODE Market] Palantir, Ant Group et Altice Europe : 3 destins très différents sur les marchés boursiers
Libra: après les polémiques, quelle trajectoire pour le projet de Facebook?
Ekimetrics lève 24 millions d’euros auprès de Tikehau Capital et Bpifrance
Black Friday: aux États-Unis, les ventes en ligne atteignent des records
Syntec Numérique
Syntec Numérique et TECH IN France fusionnent pour devenir l’organisation de référence de la Tech