ActualitéBusinessEdTechInvestissementsLes levées de fonds

Soutenue par DST Global, GoStudent devient la licorne EdTech la mieux valorisée d’Europe

Avec notre partenaire Junto, spécialiste de la performance média, découvrez l'actualité des levées de fonds

GoStudent, une startup viennoise spécialisée dans les cours particuliers en ligne, lève 205 millions d’euros en série C auprès de DST Global et de nouveaux investisseurs, dont SoftBank Vision Fund 2, Tencent, Dragoneer, ainsi que des investisseurs historiques Coatue, Left Lane Capital et DN Capital. Cette opération, qui intervient seulement deux mois après la clôture de sa série B de 70 millions d’euros, porte sa valorisation à 1,4 milliard d’euros. GoStudent devient ainsi la licorne EdTech la mieux valorisée d’Europe sur le segment K12 (cursus scolaire de la maternelle au lycée), depuis que son rival norvégien Kahoot, valorisé à plusieurs milliards de dollars, est entré en Bourse fin 2019. Au total, la startup autrichienne a levé 291 millions d’euros.

Fondé en 2016 par Felix Ohswald et Gregor Müller, GoStudent a séduit grâce à son système de mise en relation entre élèves et tuteurs, sur la base d’un abonnement payant de 6, 12 ou 24 mois. Chaque mois, l’entreprise organise plus de 400 000 cours particuliers en ligne (dont 75 000 en France) via sa plateforme et enregistre une croissance de 700% par an. Ces cours individuels concernent toutes les matières scolaires, de la primaire au lycée.

« Par cette opération, GoStudent devient un acteur incontournable de la scène EdTech européenne, et témoigne de la transformation de notre rapport à l’éducation : il n’est plus simplement question de soutien scolaire à domicile ou de cours magistraux, mais d’outils numériques, technologiques, destinés à renforcer l’apport pédagogique », commente Anne-Charlotte Monneret, directrice générale d’EdTech France.

«Construire la première école mondiale»

Présent en France depuis octobre 2020 et dans 14 autres pays d’Europe, GoStudent compte 5 500 tuteurs dont 800 francophones sur sa plateforme, et emploie plus de 600 personnes dans ses 12 bureaux internationaux. La licorne viennoise ambitionne désormais de s’étendre au-delà de l’Europe, notamment au Mexique et au Canada dès cet été, et d’investir dans l’image de la marque et le développement de produits.

« Notre mission au sein de GoStudent est de construire la première école mondiale », commente Felix Ohswald, co-fondateur et PDG de GoStudent. « Ce nouvel investissement et les opportunités qui en découlent permettant de développer notre croissance internationale nous rapprochent un peu plus de la réalisation de notre mission. »

GoStudent : les données clés

Fondateurs : Felix Ohswald et Gregor Müller
Création : 2016
Siège social : Vienne, Autriche
Secteur : EdTech


Financement : 205 millions d’euros en série C auprès de DST Global et de nouveaux investisseurs, dont SoftBank Vision Fund 2, Tencent, Dragoneer, ainsi que des investisseurs historiques Coatue, Left Lane Capital et DN Capital.

Assiya Berrima

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE MEDIA. Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
GoStudent
Soutenue par DST Global, GoStudent devient la licorne EdTech la mieux valorisée d’Europe
google
Alphabet, la maison-mère de Google, lance une filiale dédiée aux logiciels pour la robotique
VTC: dans le viseur de Pékin, Didi Chuxing menacé d’une amende record, dépassant celle d’Alibaba
« Mon espace Santé »: le gouvernement va consacrer 1,4 milliard d’euros à la sécurité des données de santé
FoodTech: les débuts en Bourse de Zomato suscitent un fort appétit des investisseurs
RGPD: la Cnil condamne le groupe de protection sociale AG2R à une amende de 1,5 million d’euros
Données personnelles d’enfants: TikTok condamné à une amende de 750 000 euros aux Pays-Bas