ActualitéBusinessTech

Stimulé par le confinement, Samsung prévoit un bond de son bénéfice d’exploitation

AFP

Le numéro un mondial des smartphones, le sud-coréen Samsung Electronics, a indiqué mardi tabler sur un bond de 23% de son bénéfice d’exploitation au deuxième trimestre, grâce notamment à une forte demande en puces mémoire et en écrans, dynamisée par le « grand confinement » consécutif à la crise sanitaire mondiale. Ce bénéfice d’exploitation devrait ainsi s’établir à 8 100 milliards de won (6,8 milliards de dollars) sur la période allant d’avril à juin, a précisé Samsung, contre 6 600 milliards en 2019. Cette estimation est bien meilleure qu’attendue par les analystes, qui prévoyaient un recul du résultat trimestriel.

Les mesures de confinement prises à travers toute la planète pour lutter contre la pandémie, notamment en Europe et aux Etats-Unis, ont stimulé l’activité de Samsung dans le domaine des puces. Les centres de traitement de données se sont mis à stocker des puces DRAM en prévision d’une forte hausse de la demande d’activités en ligne en raison des restrictions de mouvements. « Ces gains inattendus semblent provenir du secteur des puces mémoire » a expliqué Park Jin-suk, analyste de Counterpoint, cabinet d’études du secteur basé à Hong Kong, soulignant une « croissance de la demande pour les puces mémoire destinées aux PC et une hausse continue des prix des puces DRAM».

Parallèlement, les ventes de téléviseurs, depuis longtemps en baisse, « sont en progression car les gens passent plus de temps à la maison, ce qui entraîne une hausse de la demande », a observé James Kang, analyste d’Euromonitor International Korea, cabinet d’études de marché stratégiques. Cependant, Samsung s’attend à ce que, dans l’ensemble, les ventes baissent au deuxième trimestre de 7,3% par rapport à l’an dernier, a ajouté le groupe.

Reprise des activités

Samsung Electronics, navire amiral du groupe Samsung, est le numéro un mondial des smartphones. Au premier trimestre, il représentait 20% des parts du marché mondial, devant le géant chinois des télécoms Huawei (17%) et l’Américain Apple (14%), selon Counterpoint. Les ventes mondiales de smartphones ont chuté au premier trimestre de plus de 20% par rapport à l’an dernier, ce qui constitue à ce jour la plus mauvaise performance jamais enregistrée, selon les données de Gartner, cabinet d’études du secteur technologique.

La pandémie de coronavirus a notamment eu pour conséquence de freiner les dépenses des consommateurs, inquiets de la situation économique incertaine. Samsung a attribué sa progression par un gain exceptionnel dans sa division écrans, sans fournir plus de détails. Les analystes s’attendent à une reprise des activités de Samsung dans le domaine des smartphones et des téléviseurs ainsi qu’à une hausse des ventes de téléphones portables résultant de la levée des restrictions dans certaines régions du monde.

Les ventes de smartphones « aux États-Unis et en Europe ont montré des signes d’amélioration à partir de la fin du deuxième trimestre », a indiqué M. Park. « Au début du troisième trimestre, nous prévoyons une hausse des ventes », a-t-il ajouté, tablant sur des ventes de smartphones s’élevant à environ « 70 millions » d’unités de juillet à septembre. Les récentes tensions entre la Chine et l’Inde pourraient également profiter à Samsung, selon M. Kang, si les consommateurs indiens préfèrent acheter des appareils à la firme sud-coréenne plutôt qu’à des sociétés chinoises en raison d’un fort sentiment nationaliste.

Samsung est de loin le plus grand conglomérat familial sud-coréen, ou « chaebol », dont les diverses activités industrielles représentent une part importante de la 12e économie mondiale. Son chiffre d’affaires global représente à un cinquième du PIB sud-coréen.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Stimulé par le confinement, Samsung prévoit un bond de son bénéfice d’exploitation
[Made in océan Indien] Covid-19: comment les marketplaces se sont multipliées sur l’île Maurice
FinTech: Klarna s’apprête à clôturer un tour de table à 1 milliard de dollars
Cédric O annonce un investissement de 2,3 millions d’euros pour soutenir les écosystèmes régionaux 
[DECODE Quantum] A la rencontre de Jacqueline Bloch, Directrice de Recherche au CNRS
Facebook vs. Apple: le réseau social joue la défense des pubs ciblées et des PME
Navettes autonomes: le groupe français Transdev s’allie à Mobileye (Intel) et Lohr