ActualitéBusinessTech

[TL;DR] Les news Tech qu’il ne faut pas manquer ce 05/10

Tous les soirs, le meilleur de l’actu Tech est dans le TL;DR de FrenchWeb.

TL;DR (sigle invariable) (XXIème siècle) : initiales de «too long ; didn’t read»,
soit littéralement «trop long ; pas lu»
1. (Internet) Pour exprimer que le message qui a été envoyé n’a pas été lu parce qu’il était trop long.
2. (Internet) Pour exprimer que ce qui suit est un résumé du texte trop long.

 

 

Tiamat lève 3,6 millions d’euros pour développer des batteries plus durables et plus rapides à recharger. La société picarde espère commercialiser ses premières batteries au sodium dès 2020.

Iona Moog, CTO, et Laurent Hubard, fondateur et CEO de Tiamat. Crédits : Tiamat.

Pourquoi c’est important: La société picarde assure que les batteries au sodium sont plus avantageuses avec des charges et décharges 10 fois plus rapides et une durée de vie plus longue avec un nombre de cycles 10 fois plus important (plus de 10 ans d’espérance de vie contre 3-4 pour les batteries au lithium), le tout pour un coût équivalent. Ce tour de table doit permettre à Tiamat d’aborder la dernière ligne droite avant la commercialisation de ses batteries. Dans ce cadre, la société picarde compte accélérer la production des cellules de batteries et leur qualification. Cette étape doit s’étaler sur les 18 mois à venir et débouchera sur la phase d’industrialisation.

La HR Tech ZipRecruiter lève 156 millions de dollars et devient une licorne. L’entreprise revendique plus de 100 000 entreprises clientes et 10 millions de candidats pour 5,6 millions d’offres d’emploi.

Pourquoi c’est important: Cette levée porte à 219 millions de dollars le montant total des fonds levés par l’entreprise et la fait entrer par la même occasion dans le club des licornes avec une valorisation évaluée autour de 1,5 milliard de dollars. La startup permet aux entreprises de publier des offres d’emploi sur plusieurs sites différents, comme LinkedIn, Google, Facebook ou encore Twitter, pour accélérer leur processus de recrutement. Les annonces sont aussi publiées sur sa propre plateforme dont son application mobile. La plateforme s’appuie sur des données comme les précédents employeurs par qui le candidat a été intéressé, le type de recherches lancé sur le site, la façon dont le profil d’une personne correspond à celle d’autres candidats par qui l’entreprise a déjà été intéressée. Mais ZipRecruiter veut aller plus loin comme l’explique Ian Siegel, co-fondateur et CEO, dans une interview accordée à TechCrunch. Face à la quantité d’emplois non pourvus et nombre de candidats qui ne trouvent pas l’opportunité qui leur correspond, l’entreprise souhaite pouvoir guider ces candidats. L’idée serait de les aider à comprendre pourquoi ils ne trouvent pas d’emploi et leur apporter des conseils, comme d’acquérir telle ou telle compétence en plus.

La cybersécurité, cruciale pour la voiture connectée et autonome. Le scénario le plus communément envisagé n’est pas celui d’une cyberattaque pour provoquer des accidents, mais le vol de données assorti d’une demande de rançon.

Crédits : Shutterstock.

Pourquoi c’est important: La cybersécurité est devenue une priorité pour les constructeurs automobiles, dès aujourd’hui pour assurer une sécurité sans faille des voitures connectées, donc potentiellement vulnérables aux cyberattaques, mais plus encore demain, pour réussir le pari de la voiture autonome. L’industrie a donc pris la mesure du risque. Thales travaille ainsi depuis 2013 avec constructeurs et équipementiers sur la cybersécurité des automobiles, en s’appuyant sur son expertise dans l’aéronautique. De même, l’idée de la chaire co-dirigée par Guillaume Duc, qui réunit industriels et chercheurs, vient de Renault, qui voulait fédérer les activités autour de la cybersécurité appliquée aux véhicules.

Blockchain : Utocat lève 1,6 million d’euros pour prendre son envol en Europe. L’entreprise nordiste se fixe pour objectif de déployer sa solution Catalizr dans un à trois pays d’ici deux ans.

Crédits : Utocat.

Pourquoi c’est important: Fondée en 2014 par Clément Francomme, Utocat développe des solutions reposant sur la blockchain à destination du secteur bancaire et assurantiel. A ce jour, la société nordiste propose deux produits. Le premier, baptisé «Blockchainiz», est une plateforme d’accès à la blockchain permettant à ses clients de développer leurs propres applications basées sur cette technologie. Quant au deuxième produit, baptisé «Catalizr», il s’agit d’une solution de gestion numérique de titres non-cotés qui s’adresse aux acteurs de la banque et de la finance. Avec ce financement, Utocat prévoit d’accélérer son déploiement en France et de s’étendre à l’échelle européenne avec sa solution Catalizr.

La licorne Ledger va ouvrir une nouvelle usine en 2019 pour sécuriser les cryptomonnaies. La première pierre de ce futur site industriel a été posée ce vendredi à Vierzon (Cher).

Éric Larchevêque, co-fondateur et CEO de Ledger. Crédits : Ledger.

Pourquoi c’est important: Ledger, leader des solutions de sécurité pour les applications liées à la blockchain et aux cryptomonnaies, va ouvrir une usine à Vierzon (Cher) à l’horizon 2019 et envisage une centaine d’embauches, a-t-on appris vendredi à l’occasion de la pose de la première pierre de ce futur site industriel. L’usine devrait pouvoir être facilement agrandie si besoin grâce à une conception évolutive des locaux qui intègre une future hausse d’activité. L’entreprise nourrit en effet de nouveaux projets. Après avoir essentiellement adressé le marché des particuliers, elle se tourne vers les grandes banques et les hedge funds.

Comment Qutoutiao, l’agrégateur d’informations chinois, a réussi son entrée sur le Nasdaq. Qutoutiao compte plus de 17 millions d’utilisateurs actifs quotidiens.

Pourquoi c’est important: Mi-septembre, l’agrégateur d’informations Qutoutiao soutenu par le géant Tencent, est venu grossir la liste des entreprises chinoises qui choisissent de lancer leur IPO sur le sol américain, à l’instar de la pharmacie en ligne 111 ou encore de Nio, spécialisé dans les voitures électriques. Il s’agissait alors de la 25e entreprise basée en Asie à faire son entrée sur une Bourse new-yorkaise cette année, pour un montant total de 7,4 milliards de dollars levés, contre 4,9 milliards de dollars en 2017, selon des données compilées par Bloomberg. Qutoutiao a été lancé en 2016 et compte plus de 17 millions d’utilisateurs actifs quotidiens. Des utilisateurs qui consacrent près de 56 minutes par jour à l’application. Elle dispose donc de sérieux arguments pour séduire les investisseurs. Côté financier, l’entreprise a enregistré un chiffre d’affaires de 108,5 millions de dollars au premier semestre 2018, soit une importante augmentation par rapport aux 16,2 millions de dollars engendrés sur la même période de 2017.

Tags

Innocentia Agbe

Journaliste @FrenchWeb.fr et @LeJournaldesRHMerci d'adresser vos communiqués de presse et informations à redaction.frenchweb@decode.media
[TL;DR] Les news Tech qu’il ne faut pas manquer ce 05/10
La méthode de la startup Moonshot CVE pour lutter contre l’extrémisme en ligne
CCMSA, Groupe Retif, 1789 : focus sur les offres d’emploi du jour
[Webinar] Comment booster l’utilisation de votre donnée client ? 4 clés indispensables
Les fondateurs d’Internet n’avaient « pas vu venir » les réseaux sociaux
Cryptomonnaie: la levée de fonds de Telegram bloquée par la justice américaine
Chine: ces fleurons de la Tech blacklistés par les États-Unis
Copy link