ActualitéBusinessTech

Traitement des données: les groupes français Thales et Atos s’associent pour créer une société commune

AFP

L’intelligence artificielle pour analyser des quantités massives de données sensibles: les groupes français Atos (services informatiques) et Thales (électronique) ont annoncé jeudi la création d’une société commune, Athea, qui développera une plateforme pour les secteurs de la défense, du renseignement et de la sécurité intérieure. Cette plateforme s’adressera « tant aux acteurs publics que privés » et se développera d’abord sur « le marché français puis, à terme, les marchés européens », précise Thales dans un communiqué. Elle associera « traitement de données massives et intelligence artificielle ».

«Exploiter les données sensibles de façon sécurisée à l’échelle d’un pays»

Thales et Atos travaillent déjà côte à côte sur le programme Artémis, plateforme de traitement massif de données du ministère des Armées. Après une phase de démonstration lancée en 2018, ce programme se prépare à entrer en phase d’industrialisation. « La multiplication exponentielle des sources d’information, couplée à une exigence accrue en matière de rapidité de réaction, impose aux agences étatiques de gérer des volumes de plus en plus importants de données hétérogènes », estime Thales dans son communiqué.

Athea fournira « une solution capable d’exploiter les données sensibles de façon sécurisée, à l’échelle d’un pays, et facilitera son implémentation au sein des programmes gouvernementaux concernés ». L’entreprise proposera aussi « des services d’expertise, de conseil et de formation ». La société commune s’appuiera « sur un écosystème de grandes entreprises, PME, start-up et organismes de recherche spécialisés dans le traitement de données massives et l’intelligence artificielle », a précisé Thales.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Traitement des données: les groupes français Thales et Atos s’associent pour créer une société commune
Trottinettes électriques: la startup allemande Tier voit sa valorisation s’envoler à 2 milliards de dollars
Industrie: la France mise 800 millions d’euros dans la robotique pour numériser les usines
Data center: le Québec, nouvel eldorado pour les géants de la Tech?
Submergé par une vague de révélations, Facebook est désormais pointé du doigt pour son rôle en Inde
eCommerce : comment Alltricks est devenu le champion français du vélo
FinTech : Klarna s’offre Inspirock pour séduire les voyageurs