ActualitéBusinessRetail & eCommerce

Trivago (Expedia) veut lever jusqu’à 428 millions de dollars pour son IPO

  • La société allemande, contrôlée depuis 2013 par l’Américain Expedia, devrait entrer au Nasdaq avant la fin du mois. 
     
  • Trivago revendique plus de 1,3 million d’hôtels référencés dans plus de 190 pays sur sa plateforme.
     
  • En 2015, le comparateur d’hôtels a enregistré un chiffre d’affaires en hausse de 59%, à 493,1 millions d’euros.

 

Le comparateur d’hôtels Trivago chercherait à lever jusqu’à 428 millions de dollars dans le cadre de son introduction en Bourse, selon une information rapportée par TechCrunch. La société allemande, contrôlée depuis 2013 par l’Américain Expedia, devrait entrer au Nasdaq avant la fin du mois. 

Fondée en 2005 par Malte Siewert, Rolf Schrömgens et Peter Vinnemeier, Trivago revendique plus de 1,3 million d’hôtels référencés dans plus de 190 pays sur sa plateforme. Présente dans 55 pays, la société basée à Düsseldorf affirme que ses sites web et ses applications mobiles attirent 1,4 milliard de visiteurs par an. 

En 2015, Trivago a enregistré un chiffre d’affaires en hausse de 59%, à 493,1 millions d’euros. Sur les neuf premiers mois de l’année en cours, l’entreprise allemande a d’ores et déjà généré 585 millions d’euros de revenus, en progression de 49%. 

Expedia face à Priceline Group et Ctrip

Avec l’entrée en Bourse de Trivago, Expedia renforce sa position de poids lourd des voyagistes en ligne à l’échelle mondiale. Le groupe américain possède une galaxie de sites de voyage (Hotels.com, Hotwire, Travelocity, Hotelclub.com, Egencia, CarRentals.com, Autoescape…). En février 2015, Expedia a également mis la main sur son rival Orbitz pour 1,3 milliard de dollars, avant de débourser 3,9 milliards de dollars neuf mois plus tard pour s’emparer d’HomeAway, concurrent d’Airbnb. 

Sur le marché du voyage en ligne, Expedia doit affronter la concurrence d’autres acteurs du secteur, à l’image de Priceline Group, qui détient notamment Booking.com, OpenTable et Kayak, et du Chinois Ctrip, qui a racheté le comparateur de voyages en ligne Skyscanner pour 1,74 milliard de dollars en novembre dernier.

Lire aussi : Odigeo (Edreams, Opodo, Liligo…) veut prendre son envol vers les nouveaux services

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Trivago (Expedia) veut lever jusqu’à 428 millions de dollars pour son IPO
Voyage: les résultats trimestriels d’Expedia frappés de plein fouet par la pandémie
Jeux vidéo: les résultats trimestriels d’Electronic Arts dépassent les attentes
La Silicon Valley résiste à la pandémie, affichant des profits insolents
Lutte contre les infox : le CSA demande plus d’efficacité et de transparence aux réseaux sociaux
Coronavirus : Orange limite la casse au premier semestre
Kiosques en ligne : Cafeyn s’offre le Néerlandais Blendle pour devenir un champion européen
Copy link