ActualitéSemaine de l'emploi

Trois écoles créent un campus numérique à Paris : « un projet à 5 millions d’euros »

Elles veulent aider les étudiants souhaitant créer leurs start-ups après leurs études…

Spécialisé dans l’enseignement supérieur privé en France, Ionis Education Group annonce l’ouverture d’un campus numérique de 6 500 mètres carrés au centre de Paris. Dédié au numérique, à la communication et la création, il comprendra un centre de formation et un incubateur pour start-up. « Cet espace nous permettra de mieux déployer notre pédagogie qui, depuis plus de 30 ans, est résolument orientée vers l’intégration performante et les carrières dynamiques au monde de l’entreprise » explique explique Fabrice Bardèche, vice-président exécutif de Ionis.

Basé près du Marais et de République, un espace sera particulièrement réservé aux étudiants souhaitant lancer leurs start-ups. SUP’Internet, l’ISEG Marketing and Communication School, e-artsup, trois écoles du groupe, piloteront le projet.

« Beaucoup de nos étudiants ont la volonté de créer leurs entreprises, mais nous n’avions pas de structures adaptées. Cela représente un budget de 5 ou 6 millions. Comme nous sommes locataires, c’est surtout au niveau de l’aménagement  que nous allons investir » ajoute M. Bardèche. 

ionis1

ionis2

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits

Olivier Harmant

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Trois écoles créent un campus numérique à Paris : « un projet à 5 millions d’euros »
Cybersécurité: Londres appelle à une coalition internationale face à la menace d’acteurs étatiques
EdTech: Engageli lève 33 millions de dollars auprès de Maveron et Educapital
Amazon gagne en justice contre l’UE au sujet de ses rabais fiscaux au Luxembourg
Vinted lève 250 millions d’euros pour conquérir l’Europe
Tesla chute en Bourse, souffrant de chiffres de ventes décevants en Chine
E-santé: Aga Care lève des fonds pour développer son coach virtuel de bien-être