ActualitéRetail & eCommerceTransport

Villes connectées: les loisirs et le tourisme comme principaux moteurs du numérique

Les villes françaises innovent dans ces secteurs note le baromètre « Villes Numériques » publié hier par le Syntec Numérique.

16% des projets numériques menés par les villes françaises tournent autour des thématiques des loisirs et du tourisme. Cette dynamique se traduit notamment par la dématérialisation des moyens d’accès aux musées et aux manifestations culturelles, la mise en place de plateformes numériques pour la gestion des bibliothèques ou encore l’aménagement d’espaces dédiés aux artistes numériques.

Le Syntec Numérique dévoilait hier les résultats du premier baromètre « Villes Numériques » qui détaille les ambitions portées par les agglomérations françaises dans ce domaine. 24 villes ou collectivités locales étaient ainsi représentées dont Marseille, Montpellier, Le Havre, Nanterre ou encore Lille Métropole et Brest Métropole Océane, chacune présentant une moyenne de 47 projets.

Derrière les loisirs, les transports sont au centre de 15% des projets, à égalité avec « l’e-citoyenneté ». L’éducation, l’énergie et le développement économique concernent respectivement 12, 9 et 7% des projets.

« Notre objectif est triple : évaluer les finalités du développement numérique de chacune des villes interrogées, recenser leurs projets, et enfin mesurer leur niveau de maturité, c’est-à-dire, le degré de réalisation, les partenariats amorcés, l’optimisation du budget alloué, et la pertinence des instruments de mesure qui les accompagnent », explique Philippe Sajhau, Président du Comité Ville Numérique en charge du baromètre.

Les initiatives mises en place doivent répondre à quatre impératifs: améliorer le service aux administrés, la gestion des finances publiques, faire du numérique un levier pour l’attractivité des villes ou agir en faveur du développement durable pour les collectivités et enfin remplir un objectif d’exemplarité.

Ces conditions se retrouvent notamment dans le palmarès des projets réalisés avec 21 projets visant à alléger le travail administratif pour rendre les services plus accessibles, notamment en mobilité, et réduire les coûts. On compte par exemple des projets de dématérialisation des actes administratifs ou de développement de la présence des mairies sur smartphones.

Crédit photo: Shutterstock, des millions de photos, illustrations, vecteurs et vidéos

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Villes connectées: les loisirs et le tourisme comme principaux moteurs du numérique
Jeux mobiles: la licorne Scopely lève 340 millions de dollars auprès de Wellington Management
Moratoire sur la 5G: Cédric O défend une «technologie indispensable» face à la maire EELV de Strasbourg
Grâce au cloud, Microsoft surpasse les attentes du marché
Quels enjeux pour Twitter, Facebook et Google face au Sénat américain?
Accenture s’apprête à acquérir le cabinet OpusLine pour se renforcer dans la santé
HR Tech: les annonces qu’il ne fallait pas manquer depuis juin