ActualitéManagementWe Love Entrepreneurs

[We Love Entrepreneurs] Ludovic Le Moan: «Lorsque j’ai démarré Sigfox, on me prenait pour un illuminé»

Sigfox a de nouveau frappé fort ce mois-ci en signant avec plusieurs grandes villes américaines (dont San Francisco, New York, Boston, Chicago et Los Angeles) pour y développer son réseau conçu pour faire communiquer les objets connectés.

Pourtant, à son lancement, en 2009, l'entreprise a d'abord du évoluer sur un marché quasi-inexistant et incompris des acteurs. Depuis, avec l'émergence des objets connectés, Sigfox ne cesse de grossir pour répondre à une forte demande. En 2014, Anne Lauvergeon, l'ancienne numéro 1 d'Areva, rejoint même l'aventure en tant que présidente du conseil d'administration, passant ainsi d'un grand groupe industriel à une start-up d'une soixantaine d'employés à l'époque.

En février, Sigfox accélère et boucle un tour de table de 100 millions de dollars auprès de grands industriels, dont GDF Suez, Air Liquide ou encore Telefonica et Eutelsat. Un montant rare pour une entreprise française. Sigfox poursuit sur sa lancée et annonce quelques mois plus tard l'arrivée de Samsung à son capital, le géant sud-coréen souhaitant utiliser son réseau pour faire communiquer ses produits électroniques. Plus de détails avec Ludovic Le Moan, cofondateur de Sixfox.



[initialement publié en septembre 2015]

Ludovic Le Moan fait partie de la soixantaine d’entrepreneurs français de la Tech qu’a rencontré l’équipe de FrenchWeb à l’occasion du tournage du documentaire We Love Entrepreneurs.

 

We Love Entrepreneurs est disponible en streaming gratuitement sur Dailymotion. We Love Entrepreneurs c’est aussi un magazine en ligne consacré à la nouvelle génération d’entrepreneurs.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
[We Love Entrepreneurs] Ludovic Le Moan: «Lorsque j’ai démarré Sigfox, on me prenait pour un illuminé»
Trottinettes électriques: la startup allemande Tier voit sa valorisation s’envoler à 2 milliards de dollars
Industrie: la France mise 800 millions d’euros dans la robotique pour numériser les usines
Data center: le Québec, nouvel eldorado pour les géants de la Tech?
Submergé par une vague de révélations, Facebook est désormais pointé du doigt pour son rôle en Inde
FinTech : Klarna s’offre Inspirock pour séduire les voyageurs
French Tech : Thierry Petit quitte Showroomprivé