ActualitéAsieAsieBusinessFinTechStartup

WealthNavi, 15 millions de dollars pour aider les Japonais à gérer leurs actifs

  • WealthNavi a conclu des partenariats avec SBI Securities et Sumishin SBI Net Bank, filiales de SBI Holdings, pour proposer sa solution à 6,2 millions de clients de SBI Group.
     
  • Selon Naoya Kanesaka, CFO chez Money Forward, seulement 30% des Japonais utilisent des solutions FinTech.

 

Le montant

La start-up japonaise WealthNavi, qui développe un service de gestion d’actifs, a levé 1,5 milliard de yens, soit l’équivalent de 15 millions de dollars, en série B. SBI Holdings, SBI Investment, Mizuho Capital, SMBC Venture Capital, DBJ Capital et Infinity Venture Partners ont pris part à cette opération. Fondée l’an passé, la start-up a officiellement lancé son service en juillet dernier.

Le marché

Basée à Tokyo, WealthNavi est une société nippone qui a mis au point un service de conseil en investissement automatisé, hébergé dans le cloud. Ce dernier s’adresse aux foyers ayant des revenus moyens, et couvre des investissements diversifiés à l’étranger. 

WealthNavi a conclu des partenariats avec SBI Securities et Sumishin SBI Net Bank, filiales de SBI Holdings, afin de proposer sa solution aux 2,6 millions d’utilisateurs des services bancaires en ligne revendiqués par SBI, ainsi qu’à ses 3,6 millions de clients qui achètent des actions.

Sur le marché de la FinTech, plusieurs services similaires ont émergé au Japon au cours de ces dernières années. Ainsi, Moneytree, Zaim ou encore MoneyForward, qui a levé 11 millions de dollars début octobre, se sont positionnés sur ce segment d’activité sur l’archipel nippon.

Les objectifs de la Start-up

Avec l’appui de ce nouvel investissement et de sa collaboration avec SBI Group, WealthNavi prévoit d’élargir sa base de clients. Pour cela, la start-up nippone mise sur l’adoption croissante de la FinTech par les Japonais. Selon Naoya Kanesaka, CFO chez Money Forward, seulement 30% des Japonais utilisent des solutions FinTech à l'heure actuelle.

Création : 2015

Siège social : Tokyo

Activité : gestion d'actifs 

Financement : 15 millions de dollars en octobre 2016

Bouton retour en haut de la page
WealthNavi, 15 millions de dollars pour aider les Japonais à gérer leurs actifs
NSO Group: le fabricant du logiciel d’espionnage controversé Pegasus ouvre une enquête
Les données des consommateurs, nouvelle mine d’or de la grande distribution depuis l’avènement de l’e-commerce
Cajoo
Quick commerce: pourquoi la livraison rapide à domicile peine à être rentable
[Livre Blanc] Comment surfer sur la vague du sales enablement ?
Après le boom de la pandémie, DocuSign s’effondre à la Bourse de Wall Street
Le Kremlin renforce sa mainmise sur l’Internet russe avec le rachat de VKontakte par Gazprom