Business

WebMediaGroup annonce l’acquisition de Tek Import, le spécialiste sur Internet du mobilier en bois massif et du sur-mesure

WebMediaGroup créé par des pionnières du Web, Isabelle Bordry, actuelle Présidente du groupe, Orianne Garcia et Géraldine Le Meur, vient d’annoncer le rachat de Tek Import, spécialiste sur Internet du mobilier en bois massif et du sur-mesure, créé en 2001 par Guillaume Gardair.

Tek import est spécialisée dans l’importation de meubles d’extérieur, d’intérieur, de parquets et lames de terrasse, en provenance notamment d’Indonésie. L’ensemble des produits du catalogue peut être réalisé sur mesure. Tek Import commercialise plusieurs lignes de meubles totalement exclusives, désignées par de jeunes créateurs de renom (Richard Ducreux, Giacomo Moor, Florent Pouzet …) Tous les meubles sont réalisés dans les matériaux certifiés d’Origine de Forêts de Plantation.

« Nous nous réjouissons d’accueillir Tek Import au sein du groupe. Nous pouvons désormais proposer un catalogue de produits exclusifs et des services novateurs en nous appuyant sur le savoir-faire unique et le professionnalisme de l’équipe. De plus, l’offre responsable de Tek Import s’inscrit en parfaite synergie avec les valeurs éthiques et la consommation responsable que nous défendons depuis notre création », souligne Isabelle Bordry, Présidente de WebMediaGroup.

Richard Menneveux

CEO & Editor in Chief@Decode Media / Pour me contacter: richard@decode.media / Pour communiquer sur FrenchWeb, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
WebMediaGroup annonce l’acquisition de Tek Import, le spécialiste sur Internet du mobilier en bois massif et du sur-mesure
Wrike
Citrix s’apprête à racheter la plateforme de travail collaboratif Wrike pour 2 milliards de dollars
Portées par le confinement, les ventes de jeux vidéo se sont envolées en 2020
Après avoir été propulsée par le Covid en 2020, quel avenir pour la téléconsultation?
Apple se dit prêt à réintégrer le réseau social conservateur Parler sous conditions
Deliveroo valorisé 7 milliards de dollars avant une possible entrée en Bourse
Loin des fantasmes, pourquoi les futures smart cities ne seront pas des villes 100% Tech