ActualitéBusinessEuropeInvestissementsLes levées de fondsTech

YouStock lève 2,3 millions d’euros auprès de First Risk Capital et Bpifrance

Avec notre partenaire Assurup, la solution d'assurance des startups, découvrez l'actualité des levées de fonds

A l’heure où il est possible de stocker facilement en ligne ses fichiers dans le cloud, particuliers et professionnels veulent faire de même dans le monde physique. C’est dans ce cadre que la start-up monégasque YouStock a vu le jour en 2015 pour permettre à ses clients de stocker des biens physiques et d’en disposer à leur guise, comme peut le faire Dropbox dans la sphère virtuelle.

Après avoir éprouvé son modèle à Monaco et dans les Alpes-Maritimes, la société veut désormais exporter sa solution dans de nouvelles zones urbaines, en commençant par Paris où la forte demande sur le marché de l’immobilier et le prix élevé du mètre carré obligent de nombreux Parisiens à vivre dans des appartements dans lesquels ils n’ont pas forcément l’espace suffisant pour stocker tous leurs objets. «Aujourd’hui, les citadins souhaitent de plus en plus pouvoir retrouver un espace de calme et bien-être chez eux. La digitalisation des services pousse les clients à vouloir en bénéficier de manière rapide, simple et économique», ajoute Alexis Bouresche, co-fondateur de YouStock.

Dans ce contexte, YouStock lève 2,3 millions d’euros pour proposer sa solution de self-stockage aux habitants des grandes villes européennes. L’opération a été réalisée auprès de First Risk Capital et Bpifrance. Des banques à l’image de la Caisse d’Épargne Côté d’Azur et du CIC ont également participé à l’opération. Ce financement vient s’ajouter aux 740 000 euros levés en 2017.

Surface idéale vs. surface réelle, le grand écart

Au-delà de s’étendre à l’international, ce tour de table doit permettre à l’entreprise monégasque de renforcer ses effectifs pour répondre à une demande de plus en plus forte, alors que les confinements imposés à travers l’Europe pour enrayer la propagation du Covid-19 ont mis en lumière le besoin d’espace dans le domicile de nombreuses personnes. Chez les 25-34 ans, il y a ainsi 20 mètres carrés d’écart entre la surface idéale d’un logement et la surface réelle dont ils bénéficient, selon le baromètre Qualitel-Ipsos sur la qualité du logement. Et faute d’espace insuffisant, 34% des Français estiment que leur logement n’est pas adapté au télétravail.

Devant un tel constat, YouStock estime qu’il y a une place à saisir face aux acteurs proposant des garde-meubles traditionnels. Car contrairement aux solutions classiques qui impliquent de louer un box souvent trop grand et trop cher, mais aussi de gérer l’emballage et le transport des biens, avec les risques de casse que cela comporte, la société monégasque permet de créer une «armoire virtuelle» avec collecte à domicile des biens à stocker et relivraison des objets souhaités sous 48 heures. A partir de la plateforme, l’utilisateur peut en effet accéder à tout moment accéder à son inventaire et le modifier en un clic sans jamais se déplacer à l’entrepôt. Pour se rémunérer, la start-up facture un abonnement mensuel avec un tarif fixé en fonction du volume et de la durée de stockage. Une approche qui vise aussi bien les particuliers, pour stocker des objets dont ils n’ont pas besoin au quotidien, que les professionnels, pour placer des archives, des documents administratifs ou encore des marchandises dans un lieu sécurisé.

L'actualité des levées de fonds vous est présentée avec Assurup, la solution d'assurance pro des startups

YouStock : les données clés

Fondateurs : Alexis Bouresche et Jacopo Marzocco
Création : 2015
Siège social : Monaco
Secteur : Self-stockage
Activité : transport et stockage de biens physiques


Financement : 2,3 millions d’euros en janvier 2021…

Maxence Fabrion

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE MEDIA
Bouton retour en haut de la page
YouStock lève 2,3 millions d’euros auprès de First Risk Capital et Bpifrance
[Made in océan Indien] Covid-19: comment les marketplaces se sont multipliées sur l’île Maurice
FinTech: Klarna s’apprête à clôturer un tour de table à 1 milliard de dollars
Cédric O annonce un investissement de 2,3 millions d’euros pour soutenir les écosystèmes régionaux 
[DECODE Quantum] A la rencontre de Jacqueline Bloch, Directrice de Recherche au CNRS
Facebook vs. Apple: le réseau social joue la défense des pubs ciblées et des PME
Navettes autonomes: le groupe français Transdev s’allie à Mobileye (Intel) et Lohr