ActualitéMoyen Orient

15 milliards de dollars, nouveau record de cessions pour les startups hightech israéliennes

15 milliards de dollars, tel est le nouveau record enregistré par le rachat ou les introductions en Bourse de 70 start-up israéliennes (Internet, It et logiciels, semi conducteurs, sciences de la vie, et cleantech) en 2014, selon une étude de PWC.

Le montant des cessions s’élève à 5 milliards de dollars, répartis sur 50 entreprises dont Viber, racheté par le japonais Rakuten pour 900 millions de dollars ou Check racheté par Intuit 360 millions de dollars.

startup-israellienes-2014
Les introductions en Bourse ont dopé ce résultat, avec notamment Mobileye, qui développe des systèmes d’assistance à la conduite de véhicules, et a levé 890 millions de dollars sur le Nyse, suivi par Borderfree, ou encore Varonis sur le Nasdaq. La Bourse israélienne attire également de nombreuses sociétés et a accueilli en 2014 Matomy, Crossrider, Marimedia.

PWC rapporte un vif intérêt des startups israéliennes pour la Bourse, “Ceci reflète une maturité croissante du secteur high-tech israélien d’une part, et des investisseurs qui le financent d’autre part (…) les entrepreneurs israéliens sont maintenant désireux et capables de bâtir des multinationales”

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits

Tags

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
15 milliards de dollars, nouveau record de cessions pour les startups hightech israéliennes
Pourquoi Mark Zuckerberg veut fusionner Facebook avec Instagram et WhatsApp
Index Ventures : « Les startups européennes retardent leur développement aux États-Unis » 
Soraya Jaber : « Je ne me sentais pas légitime en tant que femme CEO aussi jeune »
L’État lance un fonds pour inciter les Français à investir dans des PME et startups
Le PDG de Spotify investit dans la licorne européenne Northvolt
Pub en ligne: la Cnil va publier sa recommandation sur les cookies jeudi