ActualitéBusinessEuropeFonds d'investissementInvestissementsProptech

A/O PropTech: 250 millions d’euros pour investir dans les startups qui transforment l’immobilier en Europe

Doucement mais sûrement, le secteur de l’immobilier poursuit sa transformation. Un nouveau fonds de venture capital, A/O PropTech, annonce officiellement son lancement avec un véhicule de 250 millions d’euros pour investir dans des startups européennes. 

Basé à Londres et en Suisse, le fonds prévoit d’ouvrir des bureaux à Berlin cette année. Il a été fondé par Gregory Dewerpe, un entrepreneur et investisseur suisse à l’origine d’un premier fonds d’investissement AMD Capital, destiné à l’immobilier et créé après une carrière au sein de Credit Suisse et de Citigroup où il s’occupait des investissements, de la structuration et du financement des fonds souverains et d’autres institutions. «Parmi nos investisseurs figurent certaines des plus grandes sociétés immobilières institutionnelles en Europe, qui combinent un pool stratégique d’actifs résidentiels, commerciaux et hôteliers de plus de 32 milliards d’euros », explique A/O PropTech.

Vise des startups qui s’attaquent « aux points faibles » du secteur

A/O PropTech cherche à investir dans des startups dont l’ambition est de transformer le secteur immobilier. «Notre vision globale est de tirer parti de la technologie pour transformer le secteur immobilier, le rendre plus axé sur les données, transparent et efficace. Nous investissons dans des entreprises qui ont l’ambition de s’attaquer aux problèmes systémiques et aux points faibles d’une industrie analogique et très fragmentée», explique le fonds.

Il a déjà investi dans plusieurs startups depuis un an avant d’annoncer la création de son fonds: notamment Bricklane, une plateforme qui permet de réaliser des investissements immobiliers, Fornova, qui aide les hôteliers à se servir de leur data, et a récemment mené une levée de 32 millions de dollars dans Plentific, une marketplace qui met en relation des propriétaires et des professionnels autour du domaine de la « maison » comme des architectes, artisans ou encore des avocats spécialisés…

RGPD et RE2020: des atouts concurrentiels?

Le fonds vise en particulier les startups européennes. «À ce jour, les VC européens PropTech sont en retard sur les États-Unis en termes de financement, d’échelle et de fourniture d’écosystème. L’Europe peut être un leader mondial de la PropTech. La taille de son marché immobilier, les diverses initiatives gouvernementales qui le soutienne et les talents incroyables provenant de nos universités sont des facteurs déterminants», est persuadé A/O PropTech. Le fonds cite le RGPD et la RE2020 (la réglementation environnementale 2020) comme des atouts concurrentiels.

Enfin, la particularité d’A/O PropTech est d’investir que du «capital permanent». Cela signifie que le fonds investi sur du long terme. Il explique qu’ «investir avec un capital permanent permet à A /O PropTech de rester agile et flexible, tout en supprimant les contraintes structurelles de calendrier qui peuvent être trouvées dans les structures de fonds traditionnelles».

Tags

Innocentia Agbe

Journaliste @FrenchWeb.fr et @LeJournaldesRH. Merci d'adresser vos communiqués de presse et informations à redaction.frenchweb@decode.media
A/O PropTech: 250 millions d’euros pour investir dans les startups qui transforment l’immobilier en Europe
Droit à l’oubli: le Conseil d’État entérine la victoire de Google face à la Cnil
French Tech: en pleine crise, les startups peinent à lever des fonds
Les offres d’emploi de la semaine
[Webinar] Les 5 grandes tendances 2020 de l’expérience client
FinTech : la startup suédoise Tink s’offre Eurobits Technologies pour 15,5 millions d’euros
Télémédecine: les hôpitaux s’organisent face au déferlement du coronavirus
Copy link