ActualitéBusiness

Apple évite une ponction fiscale de 7 milliards d’euros

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici

La semaine dernière le Wall Street Journal révélait qu’Apple avait lancé un emprunt en obligations record de 17 milliards de dollars (13 milliards d’euros) afin de reverser du cash à ses investisseurs.

Cette opération permettrait à la marque à la pomme d’économiser 9,2 milliards de dollars (7 milliards d’euros) d’impôts.

En effet, selon les calculs de l’agence Moody relayés par BusinessWeek, si Apple avait eu recours à de l’argent étranger issu de sa propre trésorerie pour reverser du cash à ses investisseurs, la société de Cupertino aurait dû payer un impôt sur les sociétés de 35%, imposé par le gouvernement américain, et donc reverser une somme totale de 9,15 milliards de dollars (7 milliards d’euros) à l’administration fiscale.

Finalement, grâce à ce dispositif, Apple ne devrait s’acquitter que des intérêts annuels de cet emprunt obligataire, estimés à 308 millions de dollars (235 millions d’euros).

Bouton retour en haut de la page

Votre logiciel antipub bloque votre accès à FrenchWeb.fr


Depuis 14 ans, FrenchWeb vous propose chaque jour des contenus sur la FrenchTech. Nous diffusons rarement des publicités et ne collectons pas la moindre information sans votre consentement.


Votre adblocker empêche d'afficher correctement votre media FrenchWeb. Pour y accèder, nous vous recommandons de nous ajouter à votre liste de sites autorisés.


Merci et bon surf!


Richard Menneveux, fondateur de FrenchWeb.fr et CEO de DECODE.Media