ActualitéBusinessHealthcare

Après le boom de la pandémie, DocuSign s’effondre à la Bourse de Wall Street

AFP

La société DocuSign, qui permet de signer officiellement des documents à distance et a vu son activité exploser avec la pandémie, chutait d’environ 40% à Wall Street vendredi après avoir prévenu que sa croissance allait se tasser. DocuSign rejoint ainsi le club des entreprises qui ont profité à fond en 2020 des confinements et du télétravail mais sont à la peine depuis quelques mois, comme les vélos d’appartement Peloton ou la plateforme de réunions en vidéo Zoom.

L’action de DocuSign chutait de 40,20% vers 16H00 GMT à la Bourse de New York, donnant à l’entreprise une valorisation de 27 milliards de dollars, contre 46 milliards à la clôture jeudi. L’entreprise continue pour l’instant de croître: son chiffre d’affaires a progressé de 42% sur les trois mois se terminant fin octobre, à 545 millions de dollars. Sa marge opérationnelle s’affiche à 22%.

«Coup de pouce du Covid-19»

Mais le montant total facturé aux entreprises, qui inclut les ventes aux nouveaux clients ainsi que les abonnements et options supplémentaires facturés aux clients existants, n’a atteint que 565 millions, soit moins que les 585 à 597 millions attendus par l’entreprise. « Avec le coup de pouce du Covid-19 au cours de la dernière année et demie, nous avons connu des taux de croissance exceptionnellement élevés et avons récupéré des clients à un rythme sans précédent », a souligné le directeur général de DocuSign, Dan Springer, lors d’une conférence téléphonique.

Le groupe s’attendait à un ralentissement « mais l’environnement a changé plus rapidement que ce que nous anticipions », a-t-il reconnu. DocuSign a en conséquent révisé à la baisse ses prévisions à court terme. L’intérêt pour les produits du groupe ne devrait toutefois pas disparaître, assure M. Springer: même si les gens retournent au bureau, « ils ne reviennent pas aux documents papier ».

Bouton retour en haut de la page
Après le boom de la pandémie, DocuSign s’effondre à la Bourse de Wall Street
[Serie C] Wandercraft lève 45 millions de dollars pour accélerer son développement aux Etats Unis
Alban Sayag, COO de YouSign
[Build Up] YouSign accélère son développement produit avec l’acquisition de Canyon
Instagram propose à ses influenceurs de vendre des abonnements à leurs followers
[Build Up] Luko fait l’acquisition de son concurrent allemand Coya
Comment Bandsintown a su renouveler son modèle face à la crise?
[Série A] Retail: Hardloop lève 3 millions d’euros pour s’imposer auprès des sportifs en Europe