ActualitéRetail & eCommerceStartup

[Atelier Numérique – BFM Business] La chronique start-up de Frenchweb #7 : Mayoz

La start-up Mayoz a été créée en juin 2010 par Nicolas Reboud et Florent Tardivel, amis de promotion HEC, autour d’une idée de départ : devenir le MyMajorCompany de la photo. Depuis le site s’est plus orienté vers le crowdsourcing que vers le crowdfunding.

Son concept: les photographes proposent des clichés qui font l’objet d’une premiere selection par les internautes. Tous les 15 jours, les 20 photos choisies sont proposées à un jury de professionnels de la photo qui en désignent 3. Elles sont alors éditées en tirage limité sur support bois (150 ex – 3 formats). Selon la taille, le prix varie de 49 à 210 €. 15% des ventes reviennent aux photographes.

Mayoz entend aujourd’hui se positionner à la fois sur le e-commerce et le marché physique avec l’ouverture la semaine dernière d’un corner de 20 M2 au BHV Rivoli à Paris. La start-up est en discussion avec des investisseurs pour une première levée de fonds.

Tags

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
[Atelier Numérique – BFM Business] La chronique start-up de Frenchweb #7 : Mayoz
L’État lance un fonds pour inciter les Français à investir dans des PME
Le PDG de Spotify investit dans la licorne européenne Northvolt
Pub en ligne: la Cnil va publier sa recommandation sur les cookies jeudi
Palantir valorisé 15,8 milliards de dollars pour son entrée en Bourse
UE: Thierry Breton l’affirme, la supervision des Gafa sera du ressort de chaque État membre
Royaume-Uni: Nokia signe son premier contrat 5G depuis l’exclusion de Huawei