ActualitéEuropeFonds d'investissementInvestissementsStart Me UpStartupTech

Femme à la tête d’un fonds: Stéphanie Hospital veut «sortir des schémas classiques»

Stéphanie Hospital est la fondatrice du fonds OneRagTime qui doit opérer ses premiers investissements cette année.

FrenchWeb: Pourquoi avez-vous décidé de prendre la tête d’un fonds, en tant que femme, est-ce bien perçu?

Stéphanie Hospital, fondatrice du fonds d'investissement OneRagtime: Après des années passionnantes «d'intrapreneur» chez Orange, j’ai eu envie de me lancer dans l’aventure de la création d’entreprise. En réfléchissant à ce que j’aimais faire, mes expériences passées, aux modèles qui m’inspiraient, à ce que je pouvais apporter, je suis arrivée à la conclusion que le projet entrepreneurial qui m’animait le plus c’était justement de lancer un fonds d’investissement, avec un modèle en rupture avec ceux que je pouvais observer en Europe c’est à dire international dès sa genèse, avec une approche plateforme, très opérationnel, faisant le pont entre les grands groupes et les start-up, l’Europe, Israel et les US…  

C’est comme cela que le projet OneRagtime est né. Mais je voulais créer et non pas rejoindre un fonds existant, ce qui est très rare dans ce secteur. Et finalement, ce n’est pas tant d’être une femme qui étonne le plus que d’avoir l’audace de lancer un fonds quand on ne vient pas «du monde du venture» dans un milieu somme toute assez conservateur. 

Avez-vous rencontré plus de difficultés qu’un homme, si oui lesquelles?

Je pense que je rencontre les mêmes difficultés que tout nouvel entrant qui veut changer les codes dans un secteur dont il ne vient pas forcement. Le temps de décision des investisseurs est long, logique quand on s’engage pendant 5 à 10 ans … il faut durer, être consistent dans l’engagement, donner confiance. Après, c’est vrai que le monde du private equity, des fonds d’investissements et de la tech sont plutôt des milieux masculins. A peine 4% des décisions d’investissement en venture dans le monde sont prises par des femmes ! Et on compte sur les doigts de la main les femmes qui sont à l’origine de fonds. Les investisseurs sont à 99% des hommes … d’ailleurs je lance un appel aux femmes investisseurs ! Mais justement, c’est amusant de bousculer les codes et d’inspirer des jeunes femmes à oser travailler dans la tech, devenir entrepreneuse, venture capitaliste. 

Quelles sont les aptitudes qu’il faut avoir pour gérer un fonds?

Les mêmes que les hommes avec en plus une sensibilité, intuition et une intelligence émotionnelle plus développées. Savoir gérer une approche hyper analytique dans l’analyse et en même temps écouter son intuition. Investir, c’est avant tout investir dans des femmes et des hommes, leur accorder votre confiance, les soutenir dans les moments difficiles… C’est là où l’intuition et l’intelligence émotionnelle sont essentielles mais aussi la capacité à construire des relations et un réseau sur la durée. 

Qui sont vos modèles? 

Plus que des modèles, ce sont des belles rencontres que j’ai pu faire dans ma vie et qui m’inspirent. J’ai la chance d’avoir à mes cotés Jean Marie Messier depuis le tout début de ce projet et c’est une chance unique de pouvoir construire OneRagtime avec son appui et de bénéficier de son expérience de vie. Et au quotidien, je suis entourée de talents, d’une équipe géniale, je rencontre des entrepreneurs, «influencers», femmes et hommes d’entreprises incroyables. J’aime la richesse de ces rencontres. 

Quelle est votre stratégie pour faire grandir votre fonds?

Oser la différenciation, l’innovation et sortir des schémas classiques. Oser le positionnement «BtoC» dans les projets que nous soutenons. OneRagtime, c’est une plateforme de «crowd equity» (plus que quelques semaines à patienter…), un fonds traditionnel (en levée) et un studio. Nous sommes déjà opérationnels et nous nous concentrons sur l’exécution pour démontrer notre vision et modèle. Nous accompagnons des entrepreneurs à toutes les étapes de la vie de leur projet, avec de l’accès à du financement mais aussi du vrai soutien opérationnel, notamment en matière de développement technologique et d'opérations, d’accélération à l’international et de partenariats stratégiques. Et nous collaborons étroitement avec un grand nombre de Grands Groupes dans leur transformation digitale et stratégie d’investissements dans des sociétés de croissance. Et ce cocktail, c’est unique et une très belle aventure humaine!

Credit photo: Olivier Ezratty
Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This