ActualitéBusinessCarTech

CarTech: le groupe Stellantis s’allie au fabricant de produits électroniques Foxconn

AFP

Le groupe automobile Stellantis, issu de la récente fusion de Peugeot-Citroën et de Fiat-Chrysler, et le géant taïwanais de la fabrication de produits électroniques Foxconn doivent annoncer mardi un « partenariat stratégique », ont-ils indiqué lundi. Stellantis s’est refusé à tout commentaire avant l’annonce, prévue mardi à 11H45 (09H45 GMT). L’accord qui associe FIH Mobile Ltd., une filiale de Foxconn spécialisée dans les technologies mobiles, porterait sur la fourniture d’équipements, selon une source proche du dossier.

Un conglomérat qui cherche à se diversifier dans l’automobile

Foxconn, un conglomérat notamment connu pour fabriquer les iPhone d’Apple, cherche à se diversifier dans l’automobile, pour participer à la conception de véhicules électriques et connectés. Il avait passé en janvier 2020 -avant la pandémie de Covid-19 et la naissance de Stellantis- un accord préliminaire avec Fiat-Chrysler (FCA) prévoyant la mise sur pied d’une coentreprise pour fabriquer ensemble des véhicules électriques, initialement destinés au marché chinois. Le groupe a conclu vendredi un tel accord avec le groupe américain Fisker, pour fabriquer des voitures aux Etats-Unis d’ici la fin 2023.

Il a également conclu en janvier une alliance avec le groupe automobile chinois Geely, pour créer ensemble un équipementier et un conseiller au service des constructeurs de voitures. Stellantis, dont la production est fortement affectée par la pénurie mondiale de puces électroniques, prévoit de présenter une stratégie d’électrification de sa gamme début juillet, et des projets pour la Chine -un marché où il a du mal à percer- fin 2021.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
CarTech: le groupe Stellantis s’allie au fabricant de produits électroniques Foxconn
Live shopping: NTWRK lève 50 millions de dollars auprès de Goldman Sachs et du groupe de luxe français Kering
Bitcoin, NFT, salons audio…: Comment Twitter veut attirer les créateurs de contenus?
Pourquoi Taster s’est tourné vers le crowd equity funding après sa levée de 37 millions de dollars
FoodTech: Flink valorisé à 2,1 milliards de dollars après un tour de table mené par DoorDash
E-commerce: DataHawk lève 6 millions d’euros pour accompagner les revendeurs Amazon dans leur activité
Le directeur technologique de Facebook va céder sa place à Andrew Bosworth, spécialiste du metaverse