ActualitéBusinessTech

Cyberattaque: Axa Partners victime d’un rançongiciel en Asie

AFP

Axa Partners, filiale d’assistance du géant français de l’assurance, a été la cible d’une cyberattaque utilisant un rançongiciel dans plusieurs pays d’Asie, a-t-elle affirmé dimanche, confirmant une information du Financial Times. « Asia Assistance a récemment été victime d’une attaque ciblée par rançongiciel qui a touché ses opérations informatiques en Thaïlande, en Malaisie, à Hong Kong et aux Philippines », indique Axa Partners dans une déclaration.

Données dérobées?

« En conséquence, certaines données traitées par Inter Partners Asia (IPA) en Thaïlande ont été interceptées », ajoute la société, précisant qu’elle « prendra les mesures nécessaires (…) pour informer et soutenir » les clients qui pourraient avoir été affectés. Il n’y a pas d’indication « à ce stade » que des données aient été dérobées dans les autres pays visés, selon l’entreprise, qui a recours à des experts extérieurs pour enquêter sur cette pénétration informatique.

Les attaques au rançongiciel (ou « ransomware ») contre des entreprises se sont multipliées ces derniers mois. Ce procédé consiste à exploiter des failles de sécurité pour chiffrer et bloquer des systèmes informatiques, en exigeant une rançon pour les débloquer. C’est une attaque de ce type qui a notamment visé Colonial Pipeline, l’opérateur de l’immense oléoduc américain qui a relancé jeudi soir l’ensemble de son système après avoir été paralysé le week-end dernier.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Axa
Cyberattaque: Axa Partners victime d’un rançongiciel en Asie
Droits TV: Amazon fait irruption dans le foot français en mettant le paquet sur la Ligue 1
Pourquoi la Quadrature du Net dépose un recours contre le pass sanitaire?
Cybersécurité: le télétravail ne facilite pas les cyberattaques, selon l’Anssi
Microsoft
Comment Microsoft prépare l’avenir des jeux vidéo grâce au cloud
E-commerce: Netflix lance une première boutique en ligne de produits dérivés
Electronic Arts reconnaît que des hackers ont volé le code source de certains jeux vidéo