ActualitéBusinessInvestissementsLes levées de fondsTech

CerbAir lève 5,5 millions d’euros pour sécuriser les sites sensibles face aux drones malveillants

CerbAir, spécialisé dans la protection de sites sensibles contre les drones, lève 5,5 millions d’euros auprès notamment de Boundary Holding, Aubé Management, Smart Move Holding (Cyril Balas) ainsi que de MDBA, co-actionnaire historique de CerbAir et de TF Participations. La startup française avait déjà levé 1,5 million d’euros en décembre 2017. 

Lancé en 2015 par Olivier Le Blainvaux et Lucas Le Bell, CerbAir développe une solution permettant de protéger les sites sensibles des drones intrus en les détectant avant qu’ils ne causent des dommages et en localisant son pilote. Pour détecter ces drones, la startup a mis au point un boîtier à installer sur la zone à protéger. Il est pourvu d’une solution repérant les communications radiofréquences échangées entre un drone et sa radio-commande. Des algorithmes permettent ensuite d’identifier le modèle et la localisation du drone ainsi que celle du pilote.

Si le drone est perçu comme une menace, CerbAir propose de mettre en place des contre-mesures de brouillage pour neutraliser le drone en l’immobilisant ou en le forçant à atterrir. La startup rappelle cependant sur son site que selon la loi « en France, l’achat et l’utilisation de technologies de brouillage s’adressent uniquement aux besoins de l’ordre public, de la défense et de la sécurité nationale, ou du service public de la justice». 

Des solutions mobiles

La startup compte parmi ses clients le ministère des Armées français, les Forces Aériennes Colombiennes ainsi que des prisons, aéroports, sites industriels, sociétés de sécurités ou encore résidences de particuliers VIP. CerbAir propose également une solution mobile qui protège les sites de manière ponctuelle, une version portable intégrée dans un sac à dos, ainsi qu’une solution permanente dite « embarquée », destinée à protéger les convois en mouvement. 

Sur ce secteur, d’autres startups se sont emparées du problème pour mettre au point diverses solutions, comme des fusils anti-drone développés notamment par la société MC2-Technologies, ou encore des drones équipés de filets capables de capturer d’autres drones en mouvement, à l’instar du drone Retia de Skydrone.

Cette levée de fonds doit permettre à CerbAir d’accélérer son développement commercial et de développer sa solution d’un point de vue technologique. 

CerbAir : les données clés

Fondateurs : Olivier Le Blainvaux et Lucas Le Bell
Création : 2016
Siège social : Boulogne-Billancourt
Secteur : sécurité, drone
Activité : solution anti-drone


Financement : 5,5 millions d’euros auprès notamment de Boundary Holding, Aubé Management, Smart Move Holding (Cyril Balas), ainsi que de MDBA, co-actionnaire historique de CerbAir et de TF Participations.

Tags

Assiya Berrima

Journaliste chez FW - DECODE MEDIA Pour contacter la rédaction : redaction.frenchweb@decode.media
CerbAir lève 5,5 millions d’euros pour sécuriser les sites sensibles face aux drones malveillants
Comment Quibi veut devenir l’alternative principale à Netflix sur mobile
HR Tech : la fusion de Kronos et Ultimate Software fait naître un nouveau géant sur le marché
Startups françaises: l’argent investi par les fonds ne donne toujours pas de sorties significatives
Google
Rachat de Fitbit par Google: le régulateur européen s’inquiète pour les données personnelles
[DECODE FoodTech] Deliveroo Editions: quel est l’impact des «dark kitchens» sur la restauration ?
[DECODE] Ce que dit la tribune de Mark Zuckerberg sur la stratégie adoptée par Facebook
Copy link