ActualitéBusinessHR Tech

Citrix s’apprête à racheter la plateforme de travail collaboratif Wrike pour 2 milliards de dollars

Un mois après le rachat de Slack par Salesforce, l’éditeur américain de solutions de collaboration et de services cloud Citrix Systems serait en passe de réaliser l’acquisition la plus importante de son histoire. Selon des sources du média Bloomberg, la startup Wrike, à l’origine d’une plateforme de travail collaboratif, pourrait passer entre les mains de Citrix au prix de 2 milliards de dollars. Les négociations seraient arrivées à un stade avancé et pourraient déboucher sur un accord dès cette semaine.

Essor du télétravail 

Lancé en 2006 par Andrew Filev, Wrike développe un logiciel de collaboration au travail et de gestion de projet. Depuis son lancement, la startup basée à San Jose a levé au total 26 millions de dollars selon Crunchbase, notamment auprès de Bain Capital Ventures et Scale Venture Partners. Depuis 2018, Wrike appartient au fonds Vista Equity Partners qui a acquis la majorité de l’entreprise pour environ 800 millions de dollars. Cet accord avec Citrix permettrait au fonds de rentabiliser son acquisition. 

Alors que le télétravail se démocratise depuis le début de la pandémie, l’attrait pour les solutions RH et de gestion de travail en ligne se fait sentir. En décembre dernier, le géant américain Salesforce a signé la plus grosse acquisition de son histoire en rachetant la messagerie d’entreprise Slack pour 27,7 milliards de dollars. Son concurrent Asana a quant à lui profiter de l’essor du travail à distance pour faire son entrée à la Bourse de Wall Street. La plateforme de travail collaboratif était alors valorisée à 5,5 milliards de dollars. Pour Citrix, cette acquisition signerait son avancée dans un secteur en pleine expansion. 

Bouton retour en haut de la page
Wrike
Citrix s’apprête à racheter la plateforme de travail collaboratif Wrike pour 2 milliards de dollars
Que propose Google pour remplacer les cookies publicitaires?
[Série B] IA: InstaDeep lève 88 millions d’euros auprès du laboratoire allemand BioNTech
Pourquoi Starlink, le service internet par satellite d’Elon Musk, n’a plus qu’une seule station en France
[Seed] Logement étudiant: Roof lève 3 millions d’euros auprès de XAnge et Founders Future
[Serie A] 40 millions pour Resilience afin de réinventer la façon de soigner le cancer
Suite au soutien de Bruno Lemaire et de l’Elysée, Christel Heydemann devrait être nommée à la direction d’Orange