ActualitéLyonRetail & eCommerceStartup

CityLity veut séduire les habitants avec son application du «mieux vivre ensemble»

André May est le fondateur de CityLity, une application pour recréer le service de proximité dans la ville. Elle a l’ambition de centraliser toutes les données des syndicats de copropriété, les «syndics». Ainsi, les habitants d’un même immeuble peuvent renseigner sur l’application les incidents, les problèmes.

La start-up emploie seize personne. Elle a levé 600 000 euros en «friend & family», et 200 000 euros auprès de Centre France et Crédit agricole création.

Comment CityLity convainc-t-elle ses client? Comment mettent-ils en place un «cercle vertueux»? Quels sont leurs objectifs en 2016?

Plus de détails avec André May que FrenchWeb a rencontré lors du Blend Web Mix 2015 à Lyon.




Tags

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
CityLity veut séduire les habitants avec son application du «mieux vivre ensemble»
DECODE Retail avec Carole Juge-Llewellyn, Fondatrice de Joone
Pourquoi Mark Zuckerberg veut fusionner Facebook avec Instagram et WhatsApp
Index Ventures : « Les startups européennes retardent leur développement aux États-Unis » 
Soraya Jaber : « Je ne me sentais pas légitime en tant que femme CEO aussi jeune »
L’État lance un fonds pour inciter les Français à investir dans des PME et startups
Le PDG de Spotify investit dans la licorne européenne Northvolt