ActualitéLyonRetail & eCommerceStartup

CityLity veut séduire les habitants avec son application du «mieux vivre ensemble»

André May est le fondateur de CityLity, une application pour recréer le service de proximité dans la ville. Elle a l’ambition de centraliser toutes les données des syndicats de copropriété, les «syndics». Ainsi, les habitants d’un même immeuble peuvent renseigner sur l’application les incidents, les problèmes.

La start-up emploie seize personne. Elle a levé 600 000 euros en «friend & family», et 200 000 euros auprès de Centre France et Crédit agricole création.

Comment CityLity convainc-t-elle ses client? Comment mettent-ils en place un «cercle vertueux»? Quels sont leurs objectifs en 2016?

Plus de détails avec André May que FrenchWeb a rencontré lors du Blend Web Mix 2015 à Lyon.




La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
CityLity veut séduire les habitants avec son application du «mieux vivre ensemble»
Buy now, pay later: soutenue par Amazon, la startup indienne Capital Float lève 50 millions de dollars
Le jour où j’ai appris la date de la mort de ma startup
Bonsoirs: comment Nicolas Morschl a lancé sa DNVB de linge de maison
esport
Sept studios indépendants de jeu vidéo lèvent 100 millions d’euros pour fonder un nouvel éditeur
Swan
Banking-as-a-Service: la FinTech Swan lève 16 millions d’euros auprès d’Accel
10 ans après son arrivée en France, Outbrain veut devenir l’alternative des GAFA auprès des éditeurs et des annonceurs