ActualitéBusinessDivertissementInvestissementsLes levées de fondsMediaTech

Comment Yubo tire son épingle du jeu face à Facebook et TikTok

Interview de Marc-Antoine Durand, COO de Yubo

Près d’un an après avoir levé 11 millions d’euros, le réseau social français Yubo a bouclé un tour de table en série C de 40 millions d’euros auprès de ses investisseurs historiques, Idinvest, Iris Capital, Alven et Sweet Capital, le fonds lancé par les créateurs du jeu vidéo Candy Crush. A l’occasion de cette opération, Gaia Capital Partners fait également son entrée au capital de la société. Ciblant la génération Z, la plateforme a gagné 15 millions d’utilisateurs en un an, notamment aux États-Unis, au Royaume-Uni, en Australie, au Canada et en France, où elle est particulièrement populaire. Aujourd’hui, elle compte ainsi 40 millions d’utilisateurs dans 40 pays.

Lancé en 2015 par Sacha LazimiJérémie Aouate et Arthur PatoraYubo tente de se différencier avec une approche basée sur des vidéos diffusées en direct pour permettre aux utilisateurs de se retrouver dans des groupes avec des centres d’intérêt communs. Un concept qui tranche radicalement avec celui de mastodontes comme Facebook ou Instagram, qui sont devenus au fil du temps des médias et de véritables usines publicitaires avec un fil d’actualité qui pousse l’utilisateur à consommer toujours plus de contenus pour faire fructifier les recettes publicitaires de ces plateformes.

Écoutez notre interview avec Marc-Antoine Durand, COO de Yubo :

Un partenariat avec Snap

Visant à permettre aux adolescents de rencontrer de nouvelles personnes, Yubo indique que plus de 100 000 groupes de discussion sont créés chaque jour sur sa plateforme à travers le monde. Dans le cadre de son développement, Yubo a notamment noué un partenariat avec Snap, la maison-mère de l’application Snapchat, pour enrichir l’expérience de ses utilisateurs. Dans ce sens, la société va également rendre possible le partage de vidéos YouTube et développer des algorithmes de recommandations en fonction des intérêts et des interactions des utilisateurs sur la réseau social. Une approche qui rappelle celle de TikTok et qui a fait ses preuves à travers le monde, l’application chinoise comptant désormais 700 millions d’utilisateurs dans le monde.

Avec ce nouveau financement, Yubo souhaite aussi monter en puissance en Asie du Sud-Est, au Japon et en Corée du Sud. Des marchés clés où les jeunes consommateurs sont très largement connectés et habitués aux usages mobile-first. La société prévoit de terminer l’année 2020 avec un chiffre d’affaires de 20 millions de dollars, soit le double de son chiffre d’affaires 2019. Outre le nombre croissant d’utilisateurs (le nombre d’utilisateurs actifs en France a triplé depuis le début de l’année), cette belle performance a été dopée par la crise du coronavirus. Et pour cause, les réseaux sociaux figurent parmi les grands gagnants des confinements imposés dans de nombreux pays à travers le monde.

Yubo : les données clés

Fondateurs : Sacha LazimiJérémie Aouate et Arthur Patora
Création : 2015
Siège social : Paris
Secteur : Réseaux sociaux
Activité : réseau social pour les 13-25 ans


Financement : 40 millions d’euros en novembre 2020, 11,2 millions d’euros en décembre 2019…

Maxence Fabrion

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE MEDIA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Comment Yubo tire son épingle du jeu face à Facebook et TikTok
Syntec Numérique
Syntec Numérique et TECH IN France fusionnent pour devenir l’organisation de référence de la Tech
[Evénement Virtuel] Les Nouveaux enjeux de la Digital Workplace & du Travail Hybride
Cédric O nous dévoile la seconde édition du French Tech Community Fund
Ornikar: pourquoi les auto-écoles doivent se tourner vers le digital
IA: Accenture fait concourir son voilier sans pilote au Vendée Globe virtuel
carrefour
La Cnil condamne Carrefour à une amende de 3 millions d’euros pour manquements au RGPD