ActualitéBusinessFinTechInvestissementsLes levées de fonds

Comptabilité: Chaintrust lève 2,5 millions d’euros auprès d’Eurazeo et Euler Hermes

Avec notre partenaire Junto, spécialiste de la performance média, découvrez l'actualité des levées de fonds

Pour les professionnels de la finance, s’occuper de la saisie des factures, de l’import bancaire ou encore du lettrage peut s’avérer chronophage et ne pas apporter de valeur ajoutée à l’entreprise. Afin de leur permettre de se concentrer sur le conseil et l’accompagnement de leurs clients, la startup française Chaintrust automatise la totalité de la saisie comptable des factures d’achats et de ventes grâce à ses algorithmes basés sur l’intelligence artificielle. Aujourd’hui, elle lève 2,5 millions d’euros en seed auprès d’Eurazeo et Euler Hermes pour développer son pôle R&D.

Fondé en 2018 par Mikael Gandon, Pierre Hersant et Pierre Chopin, Chaintrust a bâti sa solution dans les locaux de l’accélérateur de Polytechnique, X-UP, avec le soutien de The Family, avant de commercialiser sa solution en 2019. La startup parisienne a déjà levé des fonds auprès de Thibaud Elzière et Quentin Nickmans, fondateurs du startup studio eFounders, et Eduardo Ronzano, fondateur de Keldoc.

« Les experts-comptables sont le conseil principal du chef d’entreprise : on l’a vu en période de COVID, avec la contraction des commandes, la mise en place de PGE et du chômage partiel », souligne Mikael Gandon, CEO de Chaintrust. La FinTech permet de décoder et analyser les états financiers, factures et flux bancaires des PME pour leurs collaborateurs experts-comptables. Les données sont par la suite traitées de manière à être compatibles avec les logiciels comptables habituels. Les factures déposées restent accessibles sur Chaintrust sans limitation de durée.

La startup parisienne ambitionne désormais de financer ses activités en recherches et développement afin de proposer un outil d’automatisation indispensable pour les professionnels de la finance.

Chaintrust : les données clés

Fondateurs : Mikael Gandon, Pierre Hersant et Pierre Chopin
Création : 2018
Siège social : Paris
Secteur : FinTech, comptabilité
Activité : digitalisation


Financement : 2,5 millions d’euros en seed auprès d’Eurazeo et Euler Hermes.

Assiya Berrima

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE MEDIA. Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Comptabilité: Chaintrust lève 2,5 millions d’euros auprès d’Eurazeo et Euler Hermes
Trottinettes électriques: la startup allemande Tier voit sa valorisation s’envoler à 2 milliards de dollars
Industrie: la France mise 800 millions d’euros dans la robotique pour numériser les usines
Data center: le Québec, nouvel eldorado pour les géants de la Tech?
Submergé par une vague de révélations, Facebook est désormais pointé du doigt pour son rôle en Inde
eCommerce : comment Alltricks est devenu le champion français du vélo
FinTech : Klarna s’offre Inspirock pour séduire les voyageurs