ActualitéAmérique du nordBusinessTech

Comptes certifiés et messagerie: WhatsApp travaille son offre corporate

A l’instar de Twitter ou d’Instagram, WhatsApp lance son programme de certification de compte corporate, «Business Verification». Dans une page dédiée de son aide en ligne, WhatsApp indique qu’il signalera d’un badge vert les comptes vérifiés – dont il aura rapproché le numéro de téléphone de l’entreprise qui s’en revendique. Annoncé sur une page FAQ du support, WhatsApp indique aussi que Business Verification est au stade pilote et concerne pour l’instant un nombre limité d’entreprises.

A l’occasion de cette annonce, WABetaInfo, un blog non officiel dédié à WhatsApp et ses actualités, a découvert en étudiant le code les indices d’un possible lancement d’une offre de messagerie en stand-alone, également dédiée aux entreprises, sur Android pour le moment. Une hypothèse corroborée par la parution d’une offre d’emploi chez WhatsApp, à la recherche d’un spécialiste technique dont le champ d’action indique explicitement le périmètre «WhatsApp Business app for Android».

WhatsApp, racheté par Facebook en 2014 pour 19 milliards de dollars, a annoncé en juillet 2017 avoir atteint le milliard d’utilisateurs par jour.

Carolina Tomaz

Computer Girl depuis 2000. Stratégie numérique, innovation, direction éditoriale. Spécialisée en médias, TV et internets. Chief Content Officer Decode MediaPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Comptes certifiés et messagerie: WhatsApp travaille son offre corporate
Venmo
États-Unis: la très populaire application Venmo (PayPal) se lance dans les cryptomonnaies
Les géants du luxe LVMH, Prada Group et Cartier s’allient pour créer leur plateforme blockchain
D’Alibaba à Huawei, la Tech chinoise se bouscule sur le marché florissant de la voiture électrique
Quels outils pour faciliter le travail des développeurs?
Trottinettes électriques: la startup franco-néerlandaise Dott lève 70 millions d’euros auprès de Sofina
Covid-19: le passe sanitaire français pourrait préfigurer le dispositif européen