ActualitéMedia

Concurrent de Techcrunch et Mashable, le site d’information Gigaom fait faillite

Le site d’information Gigaom va fermer boutique, après l’annonce de sa faillite mardi 10 mars. Créé en 2006 par le journaliste devenu VC Om Malik, le site agrégeait une multitude de blogs et de verticales sur l’actualité du numérique et des nouvelles technologies. Basé à New York, le groupe est « dans l’incapacité de payer ses créanciers » et est donc placé sous leur tutelle, a indiqué le site.

La chute soudaine de ce site spécialisé était-elle prévisible ? Elle est en tout cas moins surprenante au regard de la concurrence forte à laquelle il devait faire face. Les sites Mashable et Techcrunch, couvrant les mêmes verticales d’informations, se sont montrés très réactifs dans leur stratégie; le premier revendiquant d’ailleurs 40 millions de visiteurs uniques par mois, contre seulement 6,5 millions pour son challenger Gigaom.

La marque média avait pourtant réussi jusqu’ici à séduire les investisseurs, jusqu’à même les afficher ouvertement au « board » du site, à côté de l’équipe éditoriale, posant la question de l’indépendance du site. Depuis sa création, il avait levé 22,3 millions de dollars. En 2008, le site s’était réorienté vers l’organisation d’événements et le contenus payants. Trois ans plus tard, Reed Elsevier avait remis 6 millions de dollars au pot. Depuis, la marque s’était aussi diversifiée autour de GigaOM TV, GigaOM Events et GigaOM Accounts (pour les professionnels).

Son fondateur Om Malik avait quitté la direction en 2014 pour redevenir simple contributeur et actionnaire, laissant la place à une direction collégiale. Il compte aujourd’hui 70 employés, précise Techcrunch, son grand concurrent aux Etats-Unis.
Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Concurrent de Techcrunch et Mashable, le site d’information Gigaom fait faillite
Apple s’oppose à l’arrivée de France Digitale dans la procédure judiciaire lancée par l’État
Live shopping: qui est Whatnot, la nouvelle licorne californienne financée par Google, a16z et Y Combinator?
Données personnelles: la Cnil s’attend à deux fois plus de cas de violation en 2021
Mobilité : Sharelock lève 4 millions d’euros auprès de Breega
Investissement locatif: la PropTech lilloise Brik lève 1,5 million d’euros
Marketing : ADLPerformance met la main sur la startup Reech pour investir le marché de l’influence