ActualitéBusinessTech

Covid-19: l’activité du numérique en recul de 4,6% en 2020, prévoit le Syntec

AFP

L’organisation professionnelle des acteurs du numérique Syntec numérique prévoit un recul de 4,6% du chiffre d’affaires de ses adhérents sur l’ensemble de 2020, avant un rebond de 1% en 2021, selon les chiffres qu’elles a diffusés jeudi. Le Syntec numérique regroupe les entreprises de services informatiques (ESN), les entreprises d’ingénierie et de conseil en technologie et une bonne partie des éditeurs de logiciels français. La prévision est un peu moins pessimiste que celle faite en juin dernier, qui prévoyait un recul du chiffre d’affaires de 6,7% pour les entreprises du secteur en 2020.

La crise du Covid-19 est venu casser une dynamique de croissance forte dans le secteur depuis plusieurs années, avec des taux de croissance supérieurs à 4% en 2018 et 2019. Sur 2021, l’organisation prévoit une croissance de 1%, mais ce rebond « reste limité et conditionné par l’évolution de la crise sanitaire et à la situation économique des clients ». La situation est pour l’instant contrastée suivant les différents acteurs de la filière.

Risques pour l’ingénierie et le conseil en technologie

« Les éditeurs de logiciels s’en sortent mieux et devraient connaître une croissance de 0,3% » en 2020, selon Syntec numérique. « Les ESN (entreprises de services du numérique) afficheront une baisse de chiffre d’affaires de 4,2% », et les activités de conseil en technologies, les plus touchées par la crise, reculeront de 12,3% « en raison de leur exposition aux secteurs aéronautiques et automobiles durement touchés par la crise Covid-19 ».

S’agissant de l’emploi (la filière représente actuellement plus de 530 000 emplois), « deux entreprises sur trois » dans le « numérique disent avoir stabilisé ou augmenté leurs effectifs en 2020 », selon le Syntec numérique. « C’est dans l’ingénierie et le conseil en technologie que le risque de suppression d’emplois est le plus important, avec plus de 10 000 postes en danger » dans les société très liées à l’aéronautique et à l’automobile, indique l’organisation. 

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Covid-19: l’activité du numérique en recul de 4,6% en 2020, prévoit le Syntec
10 pistes pour accélérer la transformation de la fonction RH
eCommerce : l’aventure Mirakl racontée par Elaia
Comment la FinTech suédoise Klarna veut conquérir la France
Le cloud open source, ça change quoi?
4 questions sur la pénurie de semi-conducteurs qui déstabilise l’industrie mondiale
Amazon s’est vu infliger une amende record pour non respect du RGPD