ActualitéBusinessTransport

Grab et Gojek sur le point de réaliser la plus grande fusion Tech d’Asie du Sud-Est?

La startup de moto-taxis indonésienne Gojek et son concurrent singapourien Grab pourraient fusionner incessamment. Les deux startups sont actuellement en pourparlers afin de conclure ce qui pourrait être la plus importante fusion dans la Tech en Asie du Sud-Est. À elles deux, elles sont présentes dans les secteurs du covoiturage, VTC, livraison de repas à domicile et paiement mobile. 

Grab et Gojek auraient récemment bien avancé dans leurs négociations, bien qu’il reste des points de dissensions, selon des sources du média Bloomberg. Les derniers détails du contrat seraient actuellement discutés entre les dirigeants des deux entreprises, avec la participation du PDG de SoftBank, Masayoshi Son, investisseur chez Grab.

Une rivalité trop difficile à entretenir?

Fondé en 2012 par Anthony Tan et Tan Hooi Ling, Grab a développé une plateforme de réservation de VTC avant de se diversifier dans d’autres secteurs. La startup, qui a évincé Uber du secteur en rachetant ses services, propose désormais ses prestations dans le covoiturage, les motos-taxis, les vélos en free-floating, la livraison de repas ou encore le paiement mobile. Grab a par ailleurs levé 856 millions de dollars en début d’année pour développer ses services financiers. 

Son principal concurrent dans cette région, Gojek, a également étendu son service originel pour proposer des livraisons de colis, de nourriture ou encore des services financiers. En juin dernier, la licorne indonésienne accueillait Facebook et Paypal à son capital, en intégrant les services de paiement de ce dernier dans son application. À cette occasion, Gojek a été valorisé à plus de 10 milliards de dollars selon CB Insights.

Une fusion entre les deux sociétés formerait un nouveau géant de la Tech en Asie du Sud-Est et leur permettrait d’épargner financièrement et de répondre à la pression des investisseurs. La rivalité qu’entretiennent Grab et Gojek s’avère en effet très coûteuse, l’un et l’autre ayant diversifier leurs services dans les mêmes secteurs, à savoir la livraison et le paiement en ligne. Dans le cadre de cette fusion, Anthony Tan devrait devenir le directeur général de la nouvelle entreprise, tandis que les cadres dirigeants de Gojek s’occuperaient de l’entreprise en Indonésie, toujours sous la marque Gojek, selon les sources de Bloomberg. 

Bouton retour en haut de la page
Grab et Gojek sur le point de réaliser la plus grande fusion Tech d’Asie du Sud-Est?
Qu'est ce qu'un Webinar
Quel format choisir pour rendre votre webinar intéressant ?
Machavia Pichet, sans diplôme et manager chez Blablacar
Comment Big Mamma veut réinventer le paiement au restaurant avec sa startup Sunday?
[DECODE Quantum] Rencontre avec Alexia Auffeves, Directrice de Recherche au CNRS
Publicités politiques: la Commission européenne veut imposer la transparence aux plateformes
[Serie B] Smartphones reconditionnés: la startup française CertiDeal lève 15 millions d’euros