ActualitéBusinessInvestissementsLes levées de fondsTech

Cybersécurité : Mantra lève 1,6 million d’euros auprès de OneRagtime pour contrer les attaques de phishing

Avec notre partenaire Junto, spécialiste de la performance média, découvrez l'actualité des levées de fonds

Tout le monde s’accorde à le dire, les cyberattaques se font de plus en plus fréquentes depuis la pandémie, notamment à cause du télétravail, ou d’une utilisation de l’ordinateur qui mêle usages personnels et professionnels. Pour contrer les attaques de phishing (hameçonnage) au sein des entreprises, la startup française Mantra lève 1,6 million d’euros en seed auprès de OneRagtime via son fonds Aria, le fonds corporate de FDJ, Bpifrance via son fonds Digital Venture et Axeleo Capital, avec la participation de business angels comme Laurent Hausermann (Cisco, Sentryo), Benjamin Fabre (Datadome) et François Wyss (Ubble).

Lancé en 2020 par Gaspard Droz et Guillaume Charhon, Mantra développe une solution basée sur les neuro-sciences et l’IA pour combattre un certain type de cyberattaque, le phishing (hameçonnage), c’est-à-dire l’introduction de virus cachés dans des emails ou SMS permettant de récupérer des informations personnelles ou de s’infiltrer au sein des entreprises. Afin de réduire ce risque, Mantra entraîne les employés de ses clients à détecter les cyberattques de ce type, en simulant des emails de phishing virtuels. Sa solution d’intelligence artificielle étudie la société comme le ferait un hacker, avant de générer de campagnes de mails ciblés.

«L’email constitue la porte d’entrée numéro une pour les hackers»

Grâce à un tableau de bord, le collaborateur peut suivre sa progression et son classement, ainsi que recevoir des récompenses. La startup compte déjà plus de 4 000 utilisateurs chez des entreprises comme Aircall, Dataiku, Sorare ou encore Theodo. « L’email constitue la porte d’entrée numéro une pour les hackers », explique Gaspard Droz, CEO de Mantra. « Il est possible aujourd’hui virtuellement de hacker à peu près n’importe quelle entreprise avec un email de phishing bien ciblé. Alors que le sujet est critique, il n’existe pourtant pas d’outils qui apportent une vraie réponse humaine à un problème humain, ce que nous faisons chez Mantra ».

La startup parisienne ambitionne désormais d’étoffer ses équipes avec une dizaine de profils business et Tech, dont des développeurs et commerciaux. Mantra prévoit également de renforcer sa technologie et d’accélérer en déployant prochainement de nouvelles fonctionnalités autour de la protection et de la détection. 

« Le sujet de l’humain est central en matière de cybersécurité », commente Olivier Rameil, Directeur d’Investissement au sein du pôle Digital Venture chez Bpifrance. « Bien qu’adressant le sujet de la prévention, [Mantra] se concentre également sur la protection et la détection. Un des enjeux majeurs des solutions de cybersécurité est leur intégration parfaite et transparente dans l’expérience utilisateur, un challenge auquel Mantra répond. »

Mantra : les données clés

Fondateurs : Gaspard Droz et Guillaume Charhon
Création : 2020
Siège social : Paris 
Secteur : cybersécurité
Activité : l


Financement : 1,6 million d’euros en seed auprès de OneRagtime via son fonds Aria, le fonds corporate de FDJ, Bpifrance via son fonds Digital Venture et Axeleo Capital, avec la participation de business angels comme Laurent Hausermann (Cisco, Sentryo), Benjamin Fabre (Datadome) et François Wyss (Ubble).

Assiya Berrima

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE MEDIA. Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Cybersécurité : Mantra lève 1,6 million d’euros auprès de OneRagtime pour contrer les attaques de phishing
FinTech : Klarna s’offre Inspirock pour séduire les voyageurs
French Tech : Thierry Petit quitte Showroomprivé
Amazon expédie désormais plus de colis que FedEx aux États-Unis
[Silicon Carne] Comment la Tech peut réinventer notre système éducatif
Gaming : Piepacker lève 12 millions de dollars auprès de Lego
Startups: Station F lance un programme pour les grands débutants en entrepreneuriat