AcquisitionActualitéBusinessHealthcareInvestissements

Dossier médical partagé: Docaposte (La Poste) met la main sur la startup Icanopée

La filiale numérique du Groupe La Poste, Docaposte, enrichit son offre e-santé avec le rachat d’Icanopée, spécialisé dans les solutions pour exploiter et faciliter l’accès au DMP (dossier médical partagé) et au DP (dossier pharmaceutique) à destination des professionnels de santé, des établissements et des éditeurs de logiciels.

Fondé en 2009 par Xavier Augay et basé à Chasseneuil-du-Poitou dans la Vienne, Icanopée s’attaque à l’enjeu crucial de l’’interopérabilité dans le secteur de la santé. Les solutions développées par l’entreprise permettent aux logiciels de dossier patient de réaliser l’ensemble des transactions nécessaires à une bonne intégration du DMP et du DP (création/gestion, alimentation, consultation). La société revendique 10 000 professionnels de santé comme utilisateurs.

À côté de cela, elle accompagne plus de 40 éditeurs de logiciels dans l’interopérabilité du DMP et permet à une dizaine d’établissements d’interagir avec le SI DMP. En 2018, elle déclare avoir enregistré un chiffre d’affaires de 500 000 euros et emploie huit personnes.

Docaposte fournit déjà des services e-santé comme une plateforme numérique pour concevoir des parcours de soin, des programmes d’accompagnement et de prévention ou encore des portails de télésuivi pour les professionnels de santé permettant d’affecter des programmes de soins personnalisés à leurs patients.

Innocentia Agbe

Journaliste chez FrenchWeb / Le Journal des RH - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Dossier médical partagé: Docaposte (La Poste) met la main sur la startup Icanopée
Paiement fractionné: la Banque Postale s’allie à la FinTech Alma
La startup de Jessica Alba Honest Company lève 413 millions de dollars lors de son IPO
La Cnil clôture les mises en demeure d’Engie et EDF sur les données collectées par les compteurs Linky
Transformation numérique: le groupe lyonnais Visiativ veut lever jusqu’à 8 millions d’euros
Microsoft Viva : une révolution sur le marché?
Facebook: 3 questions sur la suspension de Donald Trump