ActualitéBusinessInvestissementsLes levées de fondsStartupTech

EcoVadis, la startup qui évalue la RSE des entreprises, lève 200 millions de dollars

Interview de Pierre-François Thaler, co-fondateur d'EcoVadis

Nouvelle étape pour EcoVadis. La start-up française, qui a créé une plateforme de notation en responsabilité sociétale des entreprises (RSE), vient de boucler un tour de table de 200 millions de dollars pour poursuivre son développement à l’international, principalement aux États-Unis est en Asie. Cet investissement provient de CVC Growth Partners, la branche growth Equity de CVC Capital Partners. Il y a trois ans, la société avait bouclé un premier tour de table de 30 millions d’euros auprès de Partech. L’entreprise prévoit de recruter 200 collaborateurs supplémentaires cette année.

Fondée en 2007 par Pierre-François Thaler et Frédéric Trinel, EcoVadis développe une plateforme collaborative qui permet aux grandes entreprises d’évaluer la performance environnementale et sociale de leurs fournisseurs. Ce dispositif vise à réduire les risques en matière de responsabilité sociétale des entreprises (RSE) et d’encourager les éco-innovations au sein de leur chaîne d’approvisionnement. A ce jour, la plateforme de notation d’EcoVadis est utilisée par plus de 60 000 entreprises dans 155 pays, à l’image de L’Oréal, Nestlé et Heineken.  

Retour sur cette aventure avec notre entretien avec Pierre-François Thaler, co-fondateur d’EcoVadis :

EcoVadis : les données clés

Fondateurs : Pierre-François Thaler et Frédéric Trinel
Création : 2007
Siège social : Paris
Secteur : Développement durable
Activité : plateforme de notation en responsabilité sociétale des entreprises (RSE)


Financement : 30 millions d’euros auprès de Partech en décembre 2016, 200 millions de dollars auprès de CVC Growth Partners en janvier 2020…

Tags

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
EcoVadis, la startup qui évalue la RSE des entreprises, lève 200 millions de dollars
Malgré la crise, SAP dévoile un bénéfice plus important que prévu au second trimestre
Un robot anti-coronavirus inventé par deux entreprises françaises, Octopus Robots et Fybots
Sequoia mène un tour de 100 millions de dollars dans l’app chinoise de lecture interactive Kuaidian
Facebook supprime des comptes pour « comportement inauthentique coordonné »
Cloud: Renault choisit Google pour mieux exploiter ses données industrielles
Facebook: des « décisions problématiques et déchirantes » sur les droits civiques
Share via
Copy link