ActualitéBusinessTelecom

En grande forme, Iliad confirme ses ambitions sur le marché italien et le segment des entreprises

AFP

Bénéfice net plus que triplé au premier semestre et objectifs revus à la hausse: le groupe Iliad, maison mère de l’opérateur Free, a affirmé jeudi ses ambitions dans la fibre, sur le marché italien et le segment des entreprises, qu’il espère aborder avant la fin de l’année. Devant la dynamique commerciale favorable, le groupe de Xavier Niel vise désormais 2,8 millions d’abonnés fibre en 2020 et plus de 5 millions en 2024, ainsi qu’un lancement des activités fixes en Italie « avant l’été 2021 ».

« A la lueur de la demande très forte des Français depuis la fin du confinement pour la fibre, nous avons décidé de revoir à la hausse nos ambitions », a annoncé Thomas Reynaud, directeur général du groupe, qui a chiffré les pertes financières liées à la pandémie du Covid-19 « à 40 millions d’euros » sur le premier semestre. « Nous avons atteint l’objectif de 2 millions d’abonnés fibre avec sept mois d’avance sur le plan initial », a-t-il complété, en donnant l’exemple du « succès » de la nouvelle Freebox Pop qui a attiré « plus de 100 000 abonnés » en l’espace de deux mois.

Sur les six premiers mois de l’année, le chiffre d’affaires du groupe a progressé de 8,1%, à 2,69 milliards d’euros, avec une hausse des ventes en France de 1,8%. Le bénéfice net atteint 208 millions d’euros, principalement grâce à des produits de cession.

« Taille critique » en Italie

Iliad a aussi été porté par ses résultats en Italie, où il enregistre 454 000 nouveaux abonnés sur le trimestre et un chiffre d’affaires en hausse de 76,2% sur un an, malgré le contexte sanitaire. Fin juin, le groupe avait conquis près de 6,3 millions d’abonnés sur le mobile, soit 8% du marché transalpin, moins de deux ans après son arrivée. « Il est désormais temps pour nous de passer à la 2e étape de notre stratégie en Italie et de venir adresser le marché du fixe (en 2021). Il y a une demande très forte de nos abonnés. C’est l’un des gros enjeux stratégiques du groupe pour les prochains mois et trimestres », a annoncé M. Reynaud.

À tel point que la Freebox va même « passer les Alpes » dans les prochains mois. « C’est le moment de le faire parce que nous sommes en train d’atteindre la taille critique en Italie », a-t-il ajouté. « C’est un élément qui fait du sens », estime Thomas Coudry, analyste financier chez Bryan, Garnier & Co. « Ils ont un vrai savoir-faire dans le domaine du fixe, c’est un marché moins développé en Italie que dans d’autres pays européens, il y a donc clairement un potentiel pour Iliad d’aller se faire une place ».

Les entreprises, priorité de fin d’année 

Alors que les enchères pour l’attribution des nouvelles fréquences 5G vont démarrer fin septembre, avec des premières offres commerciales potentiellement avant la fin de l’année, Iliad a martelé son objectif de lancer avant 2021 son offre à destination des entreprises, qui a dû être décalée à cause du confinement. « C’est une initiative très importante pour nous, on y travaille depuis deux ans. C’est un marché de 10 milliards d’euros », a expliqué M. Reynaud. « Cette cible du marché est colossale, c’est plus de 25% du marché français où nos trois concurrents (Orange, SFR, Bouygues Télécom) sont présents et où nous sommes absents. C’est essentiel ».

Malgré le poids d’Orange, qui domine le marché du « B2B », ou encore les ambitions de Bouygues Télécom, qui vient d’annoncer jeudi l’acquisition d’une société spécialisée dans les solutions de visio-assistance via sa filiale dédiée, « il y a un vrai potentiel de croissance non exploité par Iliad », selon l’analyste Thomas Coudry. « Il y a des parts de marché à aller prendre, c’est un marché qui bouge beaucoup, ajoute-t-il. Iliad a des actifs pour aller jouer sur ce terrain en termes d’infrastructures mais aussi à la suite du rachat de Jaguar Network en 2019. Avec tout ça, ils sont armés même si les autres ne vont pas se laisser faire ».

Tags

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
En grande forme, Iliad confirme ses ambitions sur le marché italien et le segment des entreprises
IA: une startup lyonnaise dévoile un portique repérant les défauts des voitures en quelques secondes
Comment repenser les ressources humaines avec la relance et le numérique?
[#NoMatterWhat] Retail: comment s’adapter à la crise pour réussir cette fin d’année?
EdTech: Byju’s lève 300 millions de dollars auprès de BlackRock, Sands Capital et Alkeon Capital
Comment générer des recommandations sur Internet pour trouver de nouveaux clients?
Comet Meetings réalise un tour de table de 30 millions d’euros mené par la BPI et Pierre Kosciusko-Morizet
Copy link