ActualitéAmérique du nordCom

En quête d’un modèle économique, WhatsApp franchit le milliard d’utilisateurs

WhatsApp vient de franchir une nouvelle étape en franchissant la barre du milliard d'utilisateurs. La société se félicite que ce chiffre représente près d'une personne sur sept dans le monde. Pour rappel, en septembre 2015, l'entreprise annonçait avoir dépassé les 900 millions d'utilisateurs.

Si le succès en matière d'usage ne s'est pas démenti dans le temps, reste que la messagerie instantanée rachetée par Facebook en 2014 pour plus de 20 milliards de dollars cherche encore un modèle économique. La semaine dernière, les équipes annonçaient l'arrêt de l'abonnement annuel à 0,99 dollar. «Pendant de nombreuses années, nous avons demandé à certaines personnes de payer pour pouvoir utiliser WhatsApp après la première année. En nous développant, nous avons réalisé que cette approche ne fonctionnait pas comme prévu», expliquaient-elles dans un billet de blog.

Vers des offres B2B ?

La société précisait que de nombreux utilisateurs ne disposent pas de carte bancaire et que, pour monétiser son audience, plusieurs versions allaient être testées. WhatsApp excluait l'idée d'utiliser des publicités tierces pour y parvenir, semblant plutôt suggérer le développement d'offres B2B à destination des marques qui souhaitent communiquer avec les utilisateurs.

Un modèle qui rapprocherait WhatsApp de ses homologues asiatiques. Il y a deux ans, le Chinois WeChat (plus de 500 millions d'utilisateurs) ouvrait une plateforme publicitaire pour les marques. Mais il a également été plus loin en proposant de nombreux services d'e-commerce, comme la commande de repas livré. Le Japonais Line propose un modèle reposant aussi sur des services transactionnels, comme la réservation de taxis par exemple.

Tags

Olivier Harmant

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This