A la uneActualitéAsieAsieBusinessChineMarketing & CommunicationSingapourTech

En rachetant ActSocial, Linkfluence part à l’assaut du Web social chinois

Linkfluence, un acteur du «social media intelligence», a annoncé l’acquisition d’ActSocial, une entreprise basée à Shanghaï et à Singapour. Linkfluence prend 100% du capital d’ActSocial, un autre spécialiste de la veille sur les réseaux sociaux installé en Asie depuis 2008.

Linkfluence développe un logiciel Saas baptisé Radarly qu’il compte adapter au marché asiatique. «En Chine, 73% des consommateurs consultent les avis en ligne avant un achat et 84% leurs font confiance à propos d’une marque ou d’un produit», observe Linkfluence. Avec cette acquisition, Linkfluence compte «profiter d’équipes de data scientists basées à Shanghai». Créé par Benjamin Duvall, ActSocial s’est lancée en Asie et compte dans son portefeuille des marques telles Starbucks, Carrefour, Barilla ou encore Omnicom.

Pour exploiter le foisonnement du Web social chinois, les nouvelles équipes issues du rachat seront «entièrement dédiées à la captation du web Chinois et asiatique et d’équipes de social media researchers pour transformer ces indicateurs en recommandations adaptées aux spécificités des consommateurs locaux», précise Linkfluence.

Pour se différencier de la kyrielle de concurrents sur la veille et l’analyse des réseaux sociaux (Synthesio, Brandwatch, Salesforce, Sysomos…), Linkfluence mise sur sa technologie Saas et sur une croissance externe rapide.

En juillet 2015, Linkfluence acquérait Die Medialysten, un autre spécialiste allemand de la veille sur les réseaux sociaux. La même année, Linkfluence ouvrait aussi un bureau à Londres. Cette stratégie d’internationalisation faisait suite à une levée de fonds de 3 millions d’euros en 2014 et à un premier rachat, celui de TrendyBuzz. Pour 2015, Linkfluence vise un chiffre d’affaires de 15 millions d’euros.

Fondateur : Guilhem Fouetillou

Siège: Paris

Date de création: 2006

Levée de fonds: 3 millions d’euros (2014)

Bouton retour en haut de la page
En rachetant ActSocial, Linkfluence part à l’assaut du Web social chinois
NSO Group: le fabricant du logiciel d’espionnage controversé Pegasus ouvre une enquête
Les données des consommateurs, nouvelle mine d’or de la grande distribution depuis l’avènement de l’e-commerce
Cajoo
Quick commerce: pourquoi la livraison rapide à domicile peine à être rentable
[Livre Blanc] Comment surfer sur la vague du sales enablement ?
Après le boom de la pandémie, DocuSign s’effondre à la Bourse de Wall Street
Le Kremlin renforce sa mainmise sur l’Internet russe avec le rachat de VKontakte par Gazprom