ActualitéAmérique du nordBusinessEdTechTech

Enceintes connectées: Amazon poursuit ses investissements ciblant les enfants

Amazon accélère dans l’intégration de contenus éducatifs pour son enceinte connectée. Via son outil de financement «Alexa Fund», l’entreprise américaine vient d’investir dans deux start-up Edtech, avec pour objectif qu’elles étudient comment leur technologie pourra s’intégrer à Alexa.

Du code et de la lecture

Quelles sont ces deux start-up? Unruly Studios, fondée en 2015, a développé un produit, le Unruly Splats, qui permet aux enfants d’apprendre le codage tout en se dépensant physiquement. Il s’agit de carreaux posés au sol et contrôlés avec une tablette qui permettent aux joueurs, à partir de 6 ans, d’apprendre les bases de la programmation.

L’autre entité, Zoobean, appartient à la société-mère Beanstack qui développe des solutions auprès des écoles et bibliothèques pour créer plus d’engagement auprès des lecteurs. Il s’agit d’une application web qui permet de créer des playlists d’applications, de livres et d’autres ressources autour de la lecture à destination des enfants.

Les enfants en ligne de mire

Avec ces investissements, Amazon tente de stimuler l’innovation afin que les entrepreneurs développent des applications pour Alexa. Ils viennent s’ajouter à ceux déjà réalisés dans Bamboo Learning, une entreprise de logiciels et de services qui a pour mission de fournir un enseignement interactif utilisant des applications et du contenu éducatifs axés sur la voix ou encore à Sphero Edu, qui associe codage et robotique pour l’apprentissage des STEM (science, technologie, ingénierie et mathématiques).

Un enjeu particulièrement important pour Amazon qui tente de donner une coloration plus « familiale » à ses enceintes, avec notamment les Echo Dot Kids destinées spécifiquement aux enfants. Dans un contexte où aux États-Unis, plusieurs associations des droits des consommateurs et de la santé publique se sont alliées pour demander à la Federal Trade Commission (FTC) de mener une enquête sur ces produits, qui selon eux ne respecteraient pas le Children’s Online Privacy Protection Act, qui protège les données des enfants de moins de 13 ans, la cible des Echo Dot Kids.

Tags

Innocentia Agbe

Journaliste @FrenchWeb.fr et @LeJournaldesRH Merci d'adresser vos communiqués de presse et informations à redaction.frenchweb@decode.media

Sur le même sujet

Share This