ActualitéComStartup

[Portrait] Entrepreneurs de moins de 20 ans : Jonathan Noble #1

Ils ont moins de 20 ans et ont déjà à leur actif un ou plusieurs sites web. Social media, marketing online, hébergeur, e-commerce… Ces jeunes startupers n’ont pas attendu la fin de leurs études pour se lancer dans l’aventure entrepreunariale. Frenchweb vous propose de découvrir tout au long de la semaine les portraits de 5 web entrepreneurs dégourdis et loin d’être en manque d’imagination…

Voici le premier volet de cette série avec Jonathan Noble, fondateur de ClockTweets à 15 ans

« J’ai monté un blog et je souhaitais planifier et synchroniser mes publications avec Twitter ». Voilà, en somme, comment l’aventure ClockTweets a commencé. En 2010, alors âgé de 15 ans, Jonathan Noble a demandé à un ami de lui mettre sur pied un système qui lui permettait de lier son compte Twitter à son blog WordPress. Un dispositif très pratique que Jonathan a rapidement souhaité étendre pour en faire une plateforme web à la portée de tous.

Dans son projet un peu fou, l’adolescent embarque avec lui un ami particulièrement doué en développement : Lancelot Hardel qui, à l’époque, est âgé d’à peine 14 ans. A la sortie, la plateforme bénéficie de très bonnes retombées médiatiques et un véritable système de bouche à oreille permet à Jonathan, du haut de ses 15 ans, de séduire les plus grands comptes.

Aujourd’hui ClockTweets revendique plus de 300 000 tweets programmés et recense parmi ses utilisateurs, EMI music, L’Equipe, H&M, l’AFP, La Fraise, Quicksilver, France Inter ou encore Le Mouv et CanalStudio pour n’en citer que quelques uns…

Surprise, face à un tel succès Jonathan n’envisage absolument pas de monétiser son service « Il existe plusieurs plateformes similaires en anglais qui sont totalement gratuites donc nous ne pouvons pas basculer sur un service payant et pour ce qui est de la publicité, je déteste toutes les annonces présentes sur les différents sites, alors pourquoi en mettre sur ma propre plateforme ? »

Même si ClockTweets ne constitue donc pas une source de revenus pour Jonathan, l’adolescent est loin d’abandonner le projet et compte sortir, à court terme, une seconde mouture, riche en nouvelles fonctionnalités.

Etonnamment, aujourd’hui en terminal S dans une ville située près de Toulon, Jonathan ne sait pas encore très bien vers quelle carrière professionnelle se diriger. Quoiqu’il en soit, cette expérience lui permettra sans aucun doute de bénéficier d’une sacrée renommée…

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

8 thoughts on “[Portrait] Entrepreneurs de moins de 20 ans : Jonathan Noble #1”

  1. Ce n’est pas en créant un site web, aussi populaire soit-il, qu’on est « entrepreneur ». Vous vous fourvoyez, comme ces nombreux jeunes qui affichent fièrement « CEO de http://www.leursite.com« .
    La création d’entreprise est d’un tout autre niveau. Louis Haincourt, par exemple, est un vrai entrepreneur de moins de 20ans. Ce n’est pas le cas de tous ces jeunes webmaster, talentueux soient-ils.

  2. Bonjour Antwan!
    Je ne vois pas en quoi Louis Haincourt est plus entrepreneur qu’un autre. Faire du Social media et marketing online est tout aussi méritant et compliqué que vendre des coques sur internet face à la concurrence féroce dans ce domaine.

  3. « Ces jeunes startupers n’ont pas attendu la fin de leurs études »

    Perso, encore plus fort ! J’ ai pas fait d’ études tout court, et je suis aujourd’ hui CEO d’ une société à Hong Kong qui me permet de ( bien ) vivre.

  4. @Cohars, oui de la « jalousie » en effet, assez surprenant dans une webzine comme frenchweb.

    Entrepreneur ou « seulement » créateur, ce qui est impressionnant ici, c’est l’esprit d’initiative que ce jeune a pu avoir du haut de ses 14/15 ans. (A l’âge où, pour ma part, je me contentais d’un skyblog !)

  5. Pour le coup, quelle est la différence de ce site et de tweetdeck où l’on peut aussi programmer ses tweets?

    Quelle est la plue-value de ce site là?

  6. @Julien Je viens de voir les commentaires, ce n’est absolument pas les mêmes domaines en effet mais c’est une entreprise quand même, un boulanger est un entrepreneur, le PDG de Canal+ aussi… Bravo à Jonathan pour cette réussite. Je suis en effet entrepreneur et j’ai commencé comme lui, webmaster, c’est le début, je suis pressé de voir ce que cela va donner dans quelques années :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This