ActualitéBusinessFinTech

Equity crowdfunding: Sowefund rachète SmartAngels pour financer les startups innovantes

Sowefund, spécialisé dans le financement participatif par actions (equity crowdfunding), annonce le rachat de l’ensemble des actifs de la société Y Capital, incluant la plateforme SmartAngels.

Fondé en 2012 par Benoît Bazzocchi, SmartAngels se revendique comme un pionnier de l’equity crowdfundig puisqu’il a financé plus de 70 entreprises (38 millions d’euros levés au total). En novembre 2018, SmartAngels met fin à ses activités d’investissement dans de petites entreprises pour devenir Securities Services. Via cette plateforme, la startup se consacre à l’édition de logiciels destinés à favoriser les investissements dans les entreprises non cotées en Bourse. 

Mais en mars 2019, Benoît Bazzocchi annonce la liquidation de SmartAngels. Un aubaine pour son concurrent Sowefund qui a racheté les actifs de la société pour bénéficier des avantages de la marque « SmartAngels », ainsi que des bases de données de Securities.

«Dans le cadre de cette opération, nous n’avons pas racheté l’entreprise avec ses salariés ou ses créanciers par exemple, ce n’est donc pas un projet de reprise d’entreprise. Nous nous sommes uniquement positionnés sur un rachat des actifs dont disposait la société Y capital, c’est d’ailleurs ce qui nous intéressait, à savoir la marque, les noms de domaines, les bases de données ou la plateforme technologique securities», commente Benjamin Wattinne, co-fondateur de Sowefund.

L’opération de rachat a duré environ six mois, pour de nombreuses raisons administratives, explique Benjamin Wattinne: « Pour que nous soyons officiellement les acquéreurs, nous avons en plus de la préparation puis l’offre, dû réaliser une sorte d’audit des actifs pour en arriver enfin à la signature de l’acte de cession». Si cette acquisition ne devrait pas avoir d’impact direct sur la création d’emploi chez Sowefund, l’entreprise ambitionne de poursuivre sa croissance et de recruter des collaborateurs prochainement.

Lancé en 2014 par Benjamin Wattinne, Georges Viglietti et Jean-Philippe Leflot, Sowefund revendique 35 millions d’euros levés pour 42 startups depuis 2014. Fin 2019, l’entreprise a lancé Sharpn, une plateforme destinée à aider les startups à boucler leur série A. 

Tags

Assiya Berrima

Journaliste chez FW - DECODE MEDIA Pour contacter la rédaction : redaction.frenchweb@decode.media
Equity crowdfunding: Sowefund rachète SmartAngels pour financer les startups innovantes
Comment Quibi veut devenir l’alternative principale à Netflix sur mobile
HR Tech : la fusion de Kronos et Ultimate Software fait naître un nouveau géant sur le marché
Startups françaises: l’argent investi par les fonds ne donne toujours pas de sorties significatives
Google
Rachat de Fitbit par Google: le régulateur européen s’inquiète pour les données personnelles
[DECODE FoodTech] Deliveroo Editions: quel est l’impact des «dark kitchens» sur la restauration ?
[DECODE] Ce que dit la tribune de Mark Zuckerberg sur la stratégie adoptée par Facebook
Copy link