ActualitéBusiness

Escroquerie sur l’entrée en bourse de Groupon et Facebook

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici

La SEC, autorité des marchés financiers américaine, a annoncé hier qu’elle venait de mettre fin à une escroquerie relative aux entrées en bourse récentes ou à venir de sociétés comme Groupon ou Facebook. Au total, la tromperie s’élevait à près de 12M de dollars.

Les cinq personnes et huit sociétés poursuivies par la SEC, vendaient des actions d’entreprises qui n’étaient pas encore cotées. Ainsi, pendant 15 mois les malfaiteurs auraient accumulé près de 12M $ en faisant croire à leurs victimes que ces opérations se révéleraient être très lucratives.

Concrètement, plusieurs stratégies visant Groupon, Facebook, Twitter ou encore Zynga ont été mises en place. Les victimes étaient contactées par téléphone ou via le réseau professionnel LinkedIn. Celles-ci se voyaient proposer d’acheter des actions de ces sociétés high-tech avant leur entrée en bourse. Ce qui est impossible. Les malfaiteurs assuraient par la suite que l’argent versé était placé en sûreté dans un compte bloqué.

Soupçonné d’être le leader de cette manipulation, John Mattera a été arrêté hier en Floride. Il risque une peine de prison allant jusqu’à 65 ans. Avec l’argent accumulé au cours de ces 15 derniers mois l’homme aurait mené une vie de luxe, s’offrant jets privés, belles voitures et oeuvres d’art.

2 commentaires

Bouton retour en haut de la page
Escroquerie sur l’entrée en bourse de Groupon et Facebook
[Reportage] Coliving : dans les coulisses de La Casa
Zendesk Forum Paris : L’art de réinventer la relation client
Collect, la nouvelle startup BtoB d’Alex Delivet pour vous aider dans la gestion de documents
Comment Rosaly veut démocratiser l’acompte sur salaire en France
[Silicon Carne] AgTech : le futur de la food
[Série F] Contentsquare lève 600 millions de dollars et double sa valorisation à 5,6 milliards

Votre logiciel antipub bloque votre accès à FrenchWeb.fr


Depuis 14 ans, FrenchWeb vous propose chaque jour des contenus sur la FrenchTech. Nous diffusons rarement des publicités et ne collectons pas la moindre information sans votre consentement.


Votre adblocker empêche d'afficher correctement votre media FrenchWeb. Pour y accèder, nous vous recommandons de nous ajouter à votre liste de sites autorisés.


Merci et bon surf!


Richard Menneveux, fondateur de FrenchWeb.fr et CEO de DECODE.Media