ActualitéData RoomMarketing & CommunicationMedia

[Etude] Comment Twitter influence les audiences TV

Le nombre de tweets mentionnant une émission de télévision a un impact direct sur l’évolution des audiences de cette dernière révèle une étude menée aux Etats-Unis par l’institut Nielsen et dont les résultats ont été publiés hier.

nielsen-study-confirms-twitter-tv-ratings
Si cette corrélation paraît évidente, ladite étude a le mérite de mesurer cette relation, particulièrement prononcée chez les plus jeunes téléspectateurs âgés entre 18 et 24 ans. On constate ainsi que chez ce public, une hausse de 8,5% du nombre de tweets évoquant un programme télévisé se traduit par une hausse de 1% de l’audimat du programme en question.

Pour la catégorie des 35 à 49 ans, une hausse de 1% de l’audimat n’est enregistrée qu’à partir d’une hausse de 14% du volume de tweets échangés.

Dans cette étude, Nielsen explique cette corrélation par le développement des pratiques de social TV et de multi-tasking, de plus en plus de téléspectateurs regardant la télévision en utilisant un second écran en complément.

Ainsi, 80% des Américains possesseurs d’un smartphone ou d’une tablette assurent regarder la télévision et utiliser ce device tandis qu’ils sont 40% à surfer sur les réseaux sociaux dans ce laps de temps.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

2 commentaires

Bouton retour en haut de la page
[Etude] Comment Twitter influence les audiences TV
Brevets télécoms: Ericsson et Samsung règlent un important litige
Bill.com rachète la startup Divvy pour 2,5 milliards de dollars afin de gérer les dépenses des PME
Facebook
Facebook: la suspension de Donald Trump relance le débat de l’auto-régulation des réseaux sociaux
Bouygues Telecom
5G: Bouygues Telecom va recevoir 350 millions d’euros de la Banque européenne d’investissement
Twitter
Twitter lance une « boîte à pourboires » pour fidéliser les influenceurs
[BOOTSTRAP] Comment les entreprises qui bootstrappent s’adaptent elles à la crise?